Le cerf du Muséum

Au Louvre, j’aime Le cerf du Muséum qui pour les 20 ans de la réouverture de la galerie de l’évolution du Museum d’Histoire Naturelle est venu se cacher au musée du Louvre. Est-ce vraiment une bonne idée ?

Le cerf du Muséum

Le cerf du Muséum

Cour Puget est exposé, temporairement, un cerf en majesté. L’idée d’un cerf au milieu de ces statues est excellente. D’abord parce que la cour Puget et sa voisine Marly sont deux magnifiques réussites du réaménagement du Louvre. La verrière redonne, tout en les protégeant, l’impression d’extérieur à toutes ces sculptures jadis dans les jardins de Versailles, des Tuileries ou ailleurs dans Paris. Les cours sont belles, baignées de lumière naturelle. Au travers un clayage moderne le visiteur aperçoit les cheminées anciennes. Un des plus beaux spots à photos du Musée du Louvre.Au Louvre, j'aime les cerfsAinsi dans cet espace le cerf ne semble pas dans un musée sous une chape de verre mais presque en liberté, dans la nature, comme toutes les sculptures du lieu.

Le cerf du Muséum

Le cerf du Muséum

Ensuite, l’emplacement réservé pour le cerf permet de le voir du passage Richelieu, donc gratuitement pour le touriste préférant remplacer le prix de son billet d’entrée au Musée du Louvre par un macaron de je-ne-sais quel pâtissier tendance. Mieux encore sa position le rend visible au visiteur qui pénètre dans la cour depuis l’entrée Richelieu d’où le cerf le domine. Enfin le cerf est aussi visible au visiteur qui préfère gagner les étages pour admirer la peinture primitive française. Il est là, au milieu d’une voûte en ogive, trônant entre les fers des lances et lames d’esclaves et soldats alanguis. Au milieu de la blancheur des pierres de la cour, de celle du marbre des statues, de la luminosité du plafond, son pelage ressort plus encore. Le rendant encore plus vivant. Il semble guetter, le chasseur ? Le visiteur ?

Le cerf du Muséum

Le cerf du Muséum

Mais sa place dominante, si elle traduit parfaitement la fierté de l’animal n’est pas forcément la meilleur pour lui au Musée du Louvre. Juste face à lui, un bronze Le Génie de la chasse de Jean-Baptiste Debay. Rien ne semble éveiller l’attention du visiteur sur cette sculpture sauf le surnom de l’œuvre Hallali du cerf. Et de découvrir alors un chasseur achevant un cerf au couteau. Et je trouve l’ironie très cruelle, exposer ainsi un congénère en train de se faire trucider au regard d’un cerf presque en pleine forme tant on oublierait qu’il est l’œuvre d’un taxidermiste. Surtout que la comparaison n’est pas en faveur du cerf en train d’être tué. Celui du musée d’Histoire Naturelle est bien plus beau, plus impressionnant.

Le génie de la chasse, dit aussi Hallali du cerf de Jean-Baptiste De Bay

Le génie de la chasse, dit aussi Hallali du cerf de Jean-Baptiste De Bay

Le génie de la chasse, dit aussi Hallali du cerf de Jean-Baptiste De Bay

Le génie de la chasse, dit aussi Hallali du cerf de Jean-Baptiste De Bay

Un cerf au Musée du Louvre cela se comprend tout à fait. Nombreuses sont les représentations du fier animal sur les chasses royales, sur les Métamorphoses, sur les tableaux de chasses. Le cerf (ou son pendant féminin la biche) accompagne Diane dans ses représentations louvresques. Donc ce cerf à toute sa place au Musée du Louvre. Mais fallait-il l’inviter ? Il risque d’avoir des hauts-de-cœur. Oh ! Combien de daguets, combien de cerfs qui sont partis joyeux pour des ballades champêtres dans la triste verdure se sont évanouis ! Combien ont disparu, dure et triste fortune ! Dans une forêt sans fond, par une matinée de brume, sous l’aveugle hallali à jamais rattrapés !

Chasseurs au bord d'un étang de Paul Bril

Chasseurs au bord d’un étang de Paul Bril

La chasse de Diane de Luca Giordano

La chasse de Diane de Luca Giordano

Méléagre tuant un cerf de Nicolas Coustou

Méléagre tuant un cerf de Nicolas Coustou

Les divertissements champêtres : La chasse

Les divertissements champêtres : La chasse

Jeune homme et panthère attaquant un faon

Jeune homme et panthère attaquant un faon

L'arquebusier

L’arquebusier

Les chasses de Maximilien - Le mois d'août (signe de la Vierge)

Les chasses de Maximilien – Le mois d’août (signe de la Vierge)

Grand surtout de table figurant un hallali de cerf

Grand surtout de table figurant un hallali de cerf

Sur la plateforme inférieure de la cour Puget, Marie-Adélaïde de Savoie, duchesse de Bourgogne a été croquée par Antoine Coysevox sous les traits d’une Diane chasseresse. C’est une idée comme une autre sur laquelle je ne veux pas répandre mon cynisme facile. Mais tout fini par un pied de nez puisque la déesse chasseresse ne semble pas avoir vu l’animal et poursuit sa ballade dans la cour. Au moins une qui l’épargnera.

Marie-Adélaïde de Savoie, duchesse de Bourgogne d'Antoine Coysevox

Marie-Adélaïde de Savoie, duchesse de Bourgogne d’Antoine Coysevox

Il faut espérer que personne ne retourne le bronze de Debay, que le chasseur ne voit pas un second cerf à portée de couteau, sous peine de faire un carnage. Ce serait dommage. Et si vous ne me croyez pas, venez voir.


19 janvier 2015 – Mise à jour : Il fut le premier article sur ce blog, le cerf du Muséum d’Histoire Naturelle est parti. Il a retraversé la Seine, filé à travers les prés de Saint Germain vers le diable Vauvert. Enfin j’espère surtout qu’il n’a pas été tué par quelques chasseurs. Je faisais souvent un détour pour passer le voir. Passer voir la réaction des gens devant cet animal au milieu de représentations d’animaux. J’ai participé à l’acquisition d’une table au Louvre. Il faudrait que les Amis du Louvre rachète le cerf pour que nous l’ayons toujours dans le musée ! On trouvera toujours une autre place pour un lion, même un Lion au serpent d’Antoine-Louis Barye.

Lion au serpent d'Antoine-Louis Barye


Sur le thème du cerf au Musée du Louvre :Au Louvre, j'aime les cerfs

Artémis, déesse de la chasse, dite Diane de Versailles

Artémis, déesse de la chasse, dite Diane de Versailles

Paysage allégorique de Marco Marziale

Paysage allégorique de Marco Marziale

Cerf

Cerf

Homme armé d'une pique, précédant un cerf attaqué par un petit lion

Homme armé d’une pique, précédant un cerf attaqué par un petit lion

Orphée charmant les animaux

Orphée charmant les animaux

Fontaine de Diane

Fontaine de Diane

Figurines de cervidés

Figurines de cervidés

La nymphe de Fontainebleau de Benvenuto Cellini

La nymphe de Fontainebleau de Benvenuto Cellini

Dinos attique à figures noires, dit dinos du Peintre de la Gorgone

Dinos attique à figures noires, dit dinos du Peintre de la Gorgone

Bethsabée au bain, convoitée par David de Hans Sebald Beham

Bethsabée au bain, convoitée par David de Hans Sebald Beham

Bassin armoiré

Bassin armoiré

Diane à la biche

Diane à la biche

La prédication de saint Étienne à Jérusalem de Vittore Carpaccio

Rhyton avec un goulot en forme de tête de cervidé

Rhyton avec un goulot en forme de tête de cervidé

Diane et Actéon de Giuseppe Cesari

Diane et Actéon de Giuseppe Cesari

Le mois de mars de Maître I C

Le mois de mars de Maître I C

La vierge d'humilité adorée par un prince de la Maison d'Este de Jacopo Bellini

La vierge d’humilité adorée par un prince de la Maison d’Este de Jacopo Bellini

Bassin de Johann Michael Maucher

Paravent à cinq feuilles

Bassin d’aiguière

Au musée du Louvre, j'aime les cerfs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s