Archives mensuelles : décembre 2014

Du sang

Au Louvre, j’aime Le sang. J’aime que les parents aient préféré conduire leurs mômes ici plutôt que de les laisser jouer à la console « C’est trop violent ! » Bien mal leur en a pris…

Le Christ mort couché sur son linceul de Philippe de Champaigne

Le Christ mort couché sur son linceul de Philippe de Champaigne

Lire la suite

Publicités

Du cul

Au Louvre, j’aime Le sexe. J’aime que les parents aient préféré conduire leurs mômes ici plutôt qu’à l’exposition du Zizi sexuel. Bien mal leur en a pris…

Mercure

Mercure

Lire la suite

Le Parement de Narbonne

Au Louvre, j’aime Le parement de Narbonne réalisé vers 1375. Quand je dis que j’aime, je l’aime vraiment, je le trouve magnifique. Je suis pourtant passé devant des dizaines de fois sans le voir. Il a fallu qu’un groupe d’anglaises avec des loupes se masse devant pour que je le regarde vraiment. A ma décharge, dos au sens des visites habituelles, dans une zone sombre sur un mur perle, un sol marbré, avec une technique dite de « la grisaille », il ne ressort pas vraiment.

Le Parement de Narbonne, réalisé vers 1375

Le Parement de Narbonne

Lire la suite

Saint Sébastien

Au Louvre, j’aime Saint Sébastien, mais en toute honnêteté j’aime Saint Sébastien au Musée du Louvre et partout ailleurs ; sur un calvaire breton, dans une église croate, même dans les boutiques cosmopolites de certains quartiers interlopes de la capitale. C’est pour moi le saint des saints.

Saint Sébastien - Belgique vers 1490-1500

Saint Sébastien – Belgique vers 1490-1500

Lire la suite