Saint Sébastien

Au Louvre, j’aime Saint Sébastien, mais en toute honnêteté j’aime Saint Sébastien au Louvre et partout ailleurs ; sur un calvaire breton, dans une église croate, même dans les boutiques cosmopolites de certains quartiers interlopes de la capitale. C’est pour moi le saint des saints.

Saint Sébastien - Belgique vers 1490-1500

Saint Sébastien – Belgique vers 1490-1500

Avec l’ardeur du collectionneur j’ai entreprit de rassembler ici toutes les représentations de Saint Sébastien plutôt qu’une en particulier. Ah, joie des expositions temporaires de par le monde qui privent les collections permanentes de certaines pièces… Mais ce n’est pas le sujet, maintenant suivons les flèches.

Les préparatifs du martyre de saint Sébastien d'Antoon van Dyck

Les préparatifs du martyre de saint Sébastien d’Antoon van Dyck

Vous n’échapperez pas à un petit rappel historique ou l’occasion pour moi de refaire la biographie de Saint Sébastien. Comme Martin ou Georges, Saint Sébastien est un saint militaire. Soldat de la garde prétorienne à Rome, il a donc en charge la protection de la personne de l’empereur (Dioclétien pour l’époque qui nous intéresse). Et Dioc, comme on l’appelait sûrement à l’époque, aime bien Sébastien. Car les Sébastien sont des gars sympas que l’on aime bien. Il faut ajouter aussi que le Sébastien est joueur, serviable, toujours prompt à courir chercher la ba-balle ou le bâton.

Buste de saint Sébastien - France, XVIème siècle

Buste de saint Sébastien – France, XVIème siècle

Bref, le jour où Dioc se rend compte, que dans son dos, Sébastien ne fait rien qu’à se moquer des idoles, il est furax et ordonne « qu’il soit couvert de pointes comme un hérisson. » STOP ! Vous êtes empereur de Rome, vous faites condamner à mort par paquet de dix. Éventuellement vous prêtez une petite attention aux condamnations des gens que vous connaissez, c’est normal, tout le monde lit les pages nécrologiques dans les journaux, mais franchement, vous imaginez un empereur ajouter : « comme un hérisson » sur une sentence ? Pourquoi pas « pendu avec un masque de Hello Kitty » ou « crucifié en déguisement d’Astérix » ou « jeté aux lions couvert de Nutella. »

Le Martyre de saint Sébastien de Biagio Manzoni

Le Martyre de saint Sébastien de Biagio Manzoni

Et quel bazar pour les bourreaux : «
– Mais je te dis qu’il a écrit comme un hérisson !
– Non, toi tu lis comme un hérisson, moi je lis comme nez rison, je ne sais pas ce que c’est un né rison.
– Mais ça existe pas un né rison. Par contre comment on le transforme hérisson ? »

Saint Sébastien, Tyrol

Saint Sébastien, Tyrol

Toujours est-il que Sébastien est conduit aux Champs de Mars, avec un changement à Place d’Italie (nous sommes à Rome) pour son martyre par « sagittation » (frappé de flèches) qui est la meilleure traduction qu’ont trouvé les bourreaux. Donc à vos armes… en joue… flèches ! Laissé pour mort, Sébastien revient deux jours plus tard faire la nique à Dioc. Vous imaginez la surprise de l’empereur : « Oh nom des dieux, mais tu es encore là, QHP ! » le tout en latin et en colère. Pour ceux qui s’interroge QHP signifie Quid est hoc pulmentum, c’est le WTF de l’époque.

Saint Sébastien de François Coudray

Saint Sébastien de François Coudray

Cette fois, point de pointe de hérisson mais plutôt façon tapis qu’il va être traité. Saint Sébastien est tapé, frappé, secoué pour que tous les acariens sortent de ce corps et cela jusqu’à ce que mort s’en suive. Cette seconde fois est la bonne puisque mort s’en suit. Ensuite le corps est jeté dans les égouts pour que Saint Sébastien ne soit pas vénéré par les chrétiens. Et bien sûr, on retrouve son corps et il est vénéré. A croire que les premiers chrétiens vivaient dans les égouts, genre ancêtres des Tortues Ninjas.

La Sainte Famille avec Catherine, saint Sébastien et un donateur de Sebastiano Luciani

La Sainte Famille avec Catherine, saint Sébastien et un donateur de Sebastiano Luciani

Saint Sébastien est même super vénéré. Troisième saint patron de Rome (derrière Pierre et Paul), saint patron des archers (pas rancuniers), des flics (il leur fallait un saint patron à eux aussi) et des gardes suisses (je dois commenter cela ?). Saint patron de San-Sébastian (original) mais aussi de Rio qui fut fondée le 20 janvier 1502 sous le nom de São Sebastião de Rio Janeiro. Le 20 janvier étant le jour de la Saint Sébastien, je précise pour les retardataires.

Buste de saint Sébastien de Pierre Puget

Buste de saint Sébastien de Pierre Puget

La question est de savoir comment un vulgaire centurion romain se retrouve certes sanctifié mais surtout avec une position si importante dans les arts qui ne fait d’ailleurs que traduire le rôle qu’il devait avoir dans l’imaginaire collectif. Et pourquoi les arts n’ont retenu que la partie fléchettes du martyre qui, accessoirement n’est pas la plus mortelle, pour lui ?

Le retable de Thouzon - Vers 1410

Le retable de Thouzon – Vers 1410

L’Église s’est construite en posant ses fêtes sur des fêtes païennes déjà existantes. Genre « on va pas se fouler et en plus cela évite de perturber les gens. » Saint Sébastien va ainsi remplacer dans l’imaginaire collectif le dieu Apollon, le dieu-archer et accessoirement il en reprend tous les accessoires : le string en lierre, les flèches, la beauté, mais aussi le pouvoir de lutter contre les épidémies. Vous me voyez venir ? Si Saint Sébastien est si populaire en Europe au Moyen Âge, c’est grâce ou à cause (selon que vous soyez puce ou pas) de la peste. Vous vous souvenez du retable des Quatorze Intercesseurs ? Vous vous souvenez de la seconde ligne de défense, constituée d’intercesseurs thaumaturges (sinon tout est là), et bien saint Sébastien va devenir très populaire en raison de son rôle contre la peste.

Le Martyre de saint Sébastien de Andrea Mantegna

Le Martyre de saint Sébastien de Andrea Mantegna

Jacques de Voragine dans La Légende Dorée, raconte comment l’invocation de Saint Sébastien sauva la péninsule italienne, et principalement la ville de Pavie, de la peste. Il faut le croire, d’ailleurs Jacquot n’était pas spécialement connu pour ses blagues. Là, au hasard, une blague de Jacques de Voragine ? Personne ? C’est bien ce que je disais. Donc, à cette époque, le saint est très important, très sérieux. Il est représenté vêtu, âgé, barbu et criblé de flèches.

Saint Sébastien de Walter Pompe

Saint Sébastien de Walter Pompe

Que la peste disparaisse et les représentations du saint prennent une autre tournure. Il se dénude, devient plus musclé. Il se défait de ses symboles phalliques qui le transperçaient pour ne conserver que les marques. Il devient plus jeune, plus androgyne. Et je n’ose parler de ce drap qui lui couvre le pubis plus utile à suggérer un sexe énorme (c’est une constante chez les Sébastien) qu’à cacher quoique ce soit.

Les saints Sébastien d'Adolphe Thiers

Les saints Sébastien d’Adolphe Thiers

La peste terminée, l’Europe revit. C’est la Renaissance, la redécouverte des corps grecs, cela bouillonne dans les braies des artistes. Problème, au XVème siècle ceux qui payent les œuvres sont souvent des curés. Difficile de leur vendre une vierge Marie cul nu. Même avec un superbe boule. Il y a bien Jésus, à la descente de la croix, tout en nudité, mais difficile de donner au prophète un érotisme quelconque sans risquer l’hérésie. Alors Saint Sébastien va jouer ce rôle de deus sex machina, de saint expiatoire. Saint Sébastien va être la personnification des langueurs et des douceurs du corps. Et les artistes ne vont pas y aller de mainmorte.

Saint Sébastien de Pierre-Simon Jaillot

Saint Sébastien de Pierre-Simon Jaillot

Par la même occasion, Saint Sébastien devient aussi un symbole homoérotique puis un symbole homosexuel. Si rien ne laisse présager d’un tel avenir dans la vie de Sébastien, la faute en revient encore aux curés. Suzanne, Betshabée, les filles de Loth ; la Bible regorge d’épisodes coquins avec des femmes peu vêtues. Mais vous imaginez une paire de seins tentateurs en sculpture dans le salon d’un cardinal ? Impossible. Alors qu’un homme nu ou presque, c’est moins choquant. Cela rappelle les concours de quéquettes dans les douches du petit séminaire. Saint Sébastien permet aux artiste de représenter la puissance de l’homme, ses formes, ses chairs, sans risquer l’hérésie.

Saint Sébastien de Camille Corot

Saint Sébastien de Camille Corot

Voilà pourquoi Saint Sébastien est devenu très tôt une icône gay dont le mythe sera toujours entretenu dans tous les arts y compris la littérature, chez Proust, Oscar Wilde, Federico Garcia Lorca, Tennesse Williams et bien sûr l’ultra célèbre Mishima (pour faire court, Mishina se caressait devant une photo de Saint Sébastien. Ah le Japon, pays mystérieux !) Autre temps, autres mœurs, la peste a laissé la place à d’autres épidémies et à la fin du XXème siècle le saint retrouve son rôle d’intercesseur contre une autre épidémie, celle du sida.

Saint Sébastien martyr de Guido Reni

Saint Sébastien martyr de Guido Reni

Notez que c’est en peinture que Saint Sébastien est le plus souvent représenté, criblé de piques durs le traversant. En sculpture c’est juste plus compliqué, que le support soit en bois, en marbre, en ivoire ou en pierre, de réussir à saisir la beauté du corps et de rajouter les piques, les empennages, les encoches. Son corps porte alors très clairement les traces des orifices mais point de flèche. A moins que rajoutées après, elles aient disparu dans un second temps.

Saint Sébastien - Allemagne, XVIème siècle

Saint Sébastien – Allemagne, XVIème siècle

Où voir un Saint Sébastien en dehors du Louvre : partout. Si certains saints régionaux sont archi représentés dans leur canton par les artistes locaux, Saint Sébastien ne subit pas l’effet régional de l’étape. La diffusion européenne de la peste a permis d’en trouver dans toute l’Europe. A ce titre il intègre une sorte de top ten des super saints.

Saint Sébastien de Georg Petel

Saint Sébastien de Georg Petel

En outre, saint Sébastien fait partie de ces quelques auréolés qui ont droit à leurs œuvres, seuls. Les saints sont nombreux, souvent les saints vont par deux et le cercle des saints seuls est plus restreint. Cela traduit pour Saint Sébastien l’importance qu’il a représenté dans son rôle contre la peste et l’amour des corps d’hommes jeunes et musclés.

La Vierge à l'Enfant avec saint Sébastien de Giovanni de'Busi

La Vierge à l’Enfant avec saint Sébastien de Giovanni de’Busi

Plus encore que le droit de disposer de tableaux en son nom propre, Saint Sébastien rejoint aussi le cercle encore plus restreint des saints invités à poser autour de la Sainte Famille. Régulièrement invité à côté de l’enfant Jésus contre toute logique chronologique, il offre sa protection contre les maladies et un brin de sex appeal à ces tableaux de genre. D’ailleurs aucun évangile n’évoque les bronchiolites du petit Jésus. Donc c’est que cela devait fonctionner.

Pietà avec les saints Jérôme, Jean Baptiste, Gothard et Saint Sébastien de Bernardino Zenale

Pietà avec les saints Jérôme, Jean Baptiste, Gothard et Saint Sébastien de Bernardino Zenale

C’est amusant de voir Saint Sébastien avec l’enfant Jésus et saint Jean. Enfin moi, cela m’amuse de bouffer du curé par paquet de dix et d’avoir deux prénoms tellement marqués de cette culture.

Saint Sébastien de Claude Dejoux

Saint Sébastien de Claude Dejoux

Alors si vous aimez les corps musclés, les hommes alanguis, les entrejambes évocateurs de mille nuits d’ivresse et de plaisirs, le Louvre vous propose une belle collection d’œuvres qui troubleront votre hétérosexualité, messieurs et peupleront vos rêves agités, mesdames. Et si vous ne me croyez pas, venez voir.


Sur le thème de Saint Sébastien au Musée du Louvre :

La Vierge et l'Enfant entre saint Pierre et saint Sébastien de Biovanni Bellini

La Vierge et l’Enfant entre saint Pierre et saint Sébastien de Biovanni Bellini

La Vierge à l'Enfant avec saint Jean-Baptiste et saint Sébastien et deux donateurs de Giovanni Antonio Boltraffio

La Vierge à l’Enfant avec saint Jean-Baptiste et saint Sébastien et deux donateurs de Giovanni Antonio Boltraffio

Le mariage mystique de saints Catherine, devant saint Sébastien d'Antonio Allegri

Le mariage mystique de saints Catherine, devant saint Sébastien d’Antonio Allegri

Les chefs de la confrérie des arbalétriers de saint Sébastien, appartenant à la Garde civique d'Amsterdam de Bartholomeus van der Helst

Les chefs de la confrérie des arbalétriers de saint Sébastien, appartenant à la Garde civique d’Amsterdam de Bartholomeus van der Helst

Saint Sébastien secouru par les anges d'Antoon van Dyck

Saint Sébastien secouru par les anges d’Antoon van Dyck

Saint Sébastien soigné par Irène de Georges de La Tour

Saint Sébastien soigné par Irène de Georges de La Tour

Les préparatifs du martyre de saint Sébastien d'après Van Dyck

Les préparatifs du martyre de saint Sébastien d’après Van Dyck

La Mariage mystique de sainte Catherine, devant Saint Sébastien d'Antonio Allegri

La Mariage mystique de sainte Catherine, devant Saint Sébastien d’Antonio Allegri

Triptyque de la Résurrection du Christ de Hans Memling

Triptyque de la Résurrection du Christ de Hans Memling

Saint Sébastien de Severo da Ravenna

Saint Sébastien de Severo da Ravenna

Saint Sébastien

Saint Sébastien

La vierge à l’enfant avec sainte Anne et quatre saints

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s