Archives mensuelles : avril 2015

Nid de rouges queues à front blanc

Au Louvre j’aime le Nid de rouges queues à front blanc d’Abraham Mignon. Je suis certain qu’à première vue vous allez nommer cela des pinsons, mais pas du tout, il s’agit bien de rouges queues à front blanc, même si la ressemblance est troublante. Si, dès l’introduction, vous confondez les animaux nous ne sommes pas sortis du nid.

Nid de rouges queues à front blanc d’Abraham Mignon

Nid de rouges queues à front blanc d’Abraham Mignon

Lire la suite

Publicités

La galerie d’Apollon

Au Louvre, j’aime la Galerie d’Apollon qui permet au touriste un peu pressé de combiner Vénus de MiloVictoire de Samothrace, un bout de la Grande GalerieMona Lisa, le Sacre, la Galerie d’Apollon et la boutique du musée en moins de 30 minutes.

Galerie d'Apollon Lire la suite

Les bi

Au Louvre, j’aime Les bi. Je sens bien que pareille révélation réveille en vous les délires les plus profonds, les fantasmes les plus étranges, les visions les plus graveleuses. Calmons-nous tout de suite, il s’agit de ces sculptures faites de deux matériaux. Par exemple porphyre et marbre blanc ou marbre noir et albâtre. C’est peut-être moins sexy pour vos esprits torturés mais ce n’en est pas moins beau.

Minerve armée portant une chouette - Marbre blanc, ontx doré et porphyre

Minerve armée portant une chouette – Marbre blanc, ontx doré et porphyre

Lire la suite

Jacques Louis David

Au Louvre, j’aime comprendre pourquoi je n’aime pas Jacques-Louis David. Pendant des années je me suis obstiné à dire : « David, c’est de la merde ! » ou parfois, plus modéré : « David, c’est vraiment de la merde ! » et cela ne tenait pas uniquement à un anti-bonapartisme primaire de ma part. Mais je n’arrivais pas à dépasser mes fulgurances de critique artistique et à justifier ces dernières.

Portrait de l'artiste de Jacques-Louis David

Portrait de l’artiste de Jacques-Louis David

Lire la suite

Les copistes

Au Louvre, j’aime les copistes. Je ne doute pas que ceci se pratique dans d’autres musées, mais moi c’est le Louvre et c’est là que je peux et que j’aime admirer ces artistes en action.

Au Louvre, j'aime les copistes

Au Louvre, j’aime les copistes

Lire la suite

Chapiteau d’une colonne de l’Apadana

Au Louvre, j’aime le chapiteau d’une colonne de la salle d’audiences (l’Apadana), du Palais de Darius Ier. Je ne vois même pas pourquoi je m’échine à écrire un billet, tant la seule vue de ce chapiteau devrait vous laisser échapper un « Oh la vache ! » Presque, il s’agit de taureaux en fait, mais de loin on ne voit pas bien, je vous l’accorde.

Chapiteau d’une colonne de l’Apadana

Chapiteau d’une colonne de l’Apadana

Lire la suite