Joseph

Au Louvre, j’aime Joseph, après m’être étendu sur la Vierge et l’enfant (en tout bien tout honneur, rassurez-vous), après avoir si brillamment parlé des bergers puis des rois mages, il manquais une personne dans ma crèche du Louvre. La complétude impliquait de traiter le grand Jojo.

La nativité de Juan Correa de Vivar

La nativité de Juan Correa de Vivar

Sans remonter à Mathusalem, Joseph descend du roi David (l’enculé qui reluquait Bethsabée). Et si vous vous souvenez de vos années de catéchisme, c’est pour les besoins d’un recensement qu’il se rend à Bethléem avec sa femme sur le point d’accoucher. TripAdvisor, AirB&B ou Venere lui auraient indiqué que tout était complet, s’il avait pris le temps de consulter avant de partir. On vous le dit et le répète : « Au moment des vacances de Noël, ne réservez pas au dernier moment, il y a du monde. » Donc ils vont crécher dans une étable (ou s’établir dans une crèche, c’est selon) et la suite vous la connaissez.

La fuite en Égypte de Noël Halle

La fuite en Égypte de Noël Halle

A part sa généalogie, on ne sait que peu de choses sur Jojo. Deux des quatre évangélistes ne le mentionnent même pas. Et le duo d’auteurs ne le mentionne plus du tout après un passage au temple au moment où Jésus doit avoir dans les douze, treize ans. Qu’est devenu Joseph après ? Il semblerait que cela ne chagrine que moi. Est-ce la perte de son papa (Oui à 12 ans Jésus ne savait pas encore qu’il est le fils de Dieu), donc est-ce la mort de son papa qui l’obligera à soigner son œdipe en vivant entouré d’une bande de bras-cassés pour retrouver l’image paternelle ? Est-ce que le drame de la crucifixion ce n’est pas avant tout le cri du cœur d’un enfant, trop tôt orphelin de père, qui cherche à se faire remarquer en narguant la figure paternelle tutélaire qu’est Ponce Pilate et qui, faute d’un amour en retour, préfère semer la terreur dans toute la région ? La religion expliquée par Freud, mon prochain blog.

Saint Joseph et deux bergers de Dirck Bouts

Saint Joseph et deux bergers de Dirck Bouts

Parce que le Joseph c’est le bon gars de l’histoire. Il ne renie pas, il ne s’en lave pas les mains, il ne trahit pas. Il est juste là. Il est le père putatif et nourricier du minot. C’est Joseph qui apprend à Jésus à nouer ses sandales, c’est Joseph qui l’emmène pêcher sur les bord du lac de Tibériade le week-end. C’est Joseph qui lui apprend à faire du chamallow fondu le soir au coin du feu. C’est sûrement Joseph qui lui a appris à faire du vélo. Si ça se trouve c’est même Joseph qui lui a montré comment plaquer les trois, quatre premiers accords de Highway to Hell à la guitare pour emballer les filles en soirée.

La sainte famille de Charles Le Brun

La sainte famille de Charles Le Brun

Il est celui qui a découvert en rêve qu’il devait se marier avec une femme enceinte du Saint Esprit. Moi aussi j’ai fait de pareils rêves mais j’avais éclusé quelques flacons bourguignons en amont. Joseph rien du tout, il accepte. Et pouf ! Il disparaît. Et que reste-t-il de Joseph ? Rien ! L’église l’a sanctifié, c’était la moindre des choses mais pour lui refiler un pouvoir d’intercesseur tout naze. Il faut invoquer saint Joseph pour avoir une bonne mort !? Vous imaginez la scène de l’agonisant : « Bonjour, vous êtes bien sur le répondeur des invocations. Si vous souhaitez invoquer sainte Rita pour les causes désespérées, merci de presser la touche 1 ; si vous souhaitez invoquer saint Joseph pour une bonne mort, merci de presser la touche 2 … bip… Je m’excuse mais je n’ai pas compris votre demande. » Vraiment jusqu’au bout on se sera moqué de lui.

La nativité

La nativité

Maintenant comment les artistes exposés au Louvre, ont-ils représenté Joseph ? D’abord il semble admis que Joseph portait la barbe. On peut ergoter sur la taille et la longueur de cette dernière mais la quasi-unanimité artistique flanque des poils sur son menton. Je ne vais pas forcément aller à l’encontre pour le plaisir, mais je m’interroge. Si j’étais charpentier, je n’aurais peut-être pas jugé utile de porter une barbe. En effet le travail du bois implique des copeaux, des éclisses, de la sciure, des échardes et je vous fais grâce des mérules et autres bestioles susceptibles de venir nicher dans une parure pilleuse. Maintenant il faisait peut-être des économies de barbier et le soir à la chandelle, une fois le petit Jésus couché, Marie lui ôtait-elle délicatement les morceaux ? J’ai cherché, sans trouver, des représentations de l’épouillage de saint Joseph par Marie.

La sainte famille de Viktor Kayser

La sainte famille de Viktor Kayser

Saint Joseph charpentier de Georges de La Tour

Saint Joseph charpentier de Georges de La Tour

Je suis aussi surpris de voir que plus le temps passe, plus Joseph change dans sa représentation artistique. Le jeune homme fringant des représentations moyenâgeuses devient un vieux barbon au XVIIème.

Douze scènes de la vie de la Vierge de Giovanni Francesco da Rimini

Douze scènes de la vie de la Vierge de Giovanni Francesco da Rimini

La nativité de Giovanni di Franco di Piero

La nativité de Giovanni di Franco di Piero

L'Adoration des mages de Bernardino Luini

L’Adoration des mages de Bernardino Luini

Le mariage de La vierge de Luca Giordano

Le mariage de La vierge de Luca Giordano

La nativité d'Anne O'Nime

La nativité d’Anne O’Nime

L'adoration des mages de Charles de La Fosse

L’adoration des mages de Charles de La Fosse

La nativité et l'annonce aux bergers de Bernardino Luini

La nativité et l’annonce aux bergers de Bernardino Luini

La sainte famille de Bonifacio de' Pitati

La sainte famille de Bonifacio de’ Pitati

L'adoration des bergers de Charles Le Brun

L’adoration des bergers de Charles Le Brun

L'adoration des bergers de Charles Le Brun

L’adoration des bergers de Charles Le Brun

La sainte famille de Simon Vouet

La sainte famille de Simon Vouet

Sainte famille avec sainte Elisabeth, le petit saint Jean et deux anges, dit La grande sainte famille de Raffaello Santi

Sainte famille avec sainte Elisabeth, le petit saint Jean et deux anges, dit La grande sainte famille de Raffaello Santi

La sainte famille de Barend van Orley

La sainte famille de Barend van Orley

L'adoration de l'enfant de Josse Lieferinxe

L’adoration de l’enfant de Josse Lieferinxe

La nativité de Fra Diamante

La nativité de Fra Diamante

La Sainte Famille de Bartolomeo Schedone

La Sainte Famille de Bartolomeo Schedone

La sainte famille avec sainte Elisabeth et le petit saint Jean-Baptiste à qui l'enfant Jésus donne une croix de roseau de Jacques Blanchard

La sainte famille avec sainte Elisabeth et le petit saint Jean-Baptiste à qui l’enfant Jésus donne une croix de roseau de Jacques Blanchard

Sainte famille de Raffaello Santi

Sainte famille de Raffaello Santi

L'Adoration des mages de Pietro Lorenzetti

L’Adoration des mages de Pietro Lorenzetti

L'Adoration des mages de Bernardino da Parenzo

L’Adoration des mages de Bernardino da Parenzo

L'adoration des bergers entre saint Longin et saint Jean l’Évangéliste de Giulio Pippi

L’adoration des bergers entre saint Longin et saint Jean l’Évangéliste de Giulio Pippi

La nativité

La nativité

Joseph était-il un jeune homme ou un vieux beau ? La question n’est pas si innocente que cela. Si Joseph est un vieillard, s’occuper d’une jeune fille qui possède l’utérus divin n’est pas un exploit. La différence d’âge incite à un comportement paternaliste de Joseph vis-à-vis de Marie. Alors qu’être un jeune homme plein de vie et d’envies, dormir à côté de cette femme dont le corps est plein de grâce et faire fi de ses pulsions pour préserver la pureté mariale, cela devient magnifique, dur pour Jojo mais magnifique. Là je dis chapeau l’artiste.

Le mariage de la vierge de Charles de La Fosse

Le mariage de la vierge de Charles de La Fosse

Le repos de la sainte famille pendant la fuite en Égypte de Giovan Francesco Caroto

Le repos de la sainte famille pendant la fuite en Égypte de Giovan Francesco Caroto

L'adoration des bergers de Georges de La Tour

L’adoration des bergers de Georges de La Tour

Adoration des mages

Adoration des mages

Triptyque 1333 de Maître de 1333

Triptyque 1333 de Maître de 1333

L'adoration des bergers de Jacob Jordaens

L’adoration des bergers de Jacob Jordaens

Autre constatation, Joseph était-il moche ou bien nourrissait-il les bêtes au moment où tous les artistes venaient peindre l’enfant nouveau ? Un tableau sur deux de crèches se passe allégrement de lui. Quand un barbu est présent près d’une Vierge à l’enfant vous avez plus de chance que ce soit saint Pierre que saint Joseph. Ah ça, pour conduire le bourriquet en Égypte il est présent, pour se moquer de lui en train de roupiller, on le voit bien le Joseph. Mais pour évoquer la fierté paternelle à la naissance du petit il y a moins de monde.

La fuite en Egypte du retable des Embriachi

La fuite en Egypte du retable des Embriachi

Le repos pendant la fuite en Égypte de Simone Cantarini

Le repos pendant la fuite en Égypte de Simone Cantarini

Le repos pendant la fuite en Égypte d'Orazio Gentileschi

Le repos pendant la fuite en Égypte d’Orazio Gentileschi

La fuite en Egypte de Sébastien Bourdon

La fuite en Egypte de Sébastien Bourdon

Le repos de la Sainte Famille avec le petit saint Jean de Polidoro da Lanciano

Le repos de la Sainte Famille avec le petit saint Jean de Polidoro da Lanciano

Le repos pendant la fuite en Égypte de Simone Cantarini

Le repos pendant la fuite en Égypte de Simone Cantarini

Le songe de saint Joseph de Francesco Solimena

Le songe de saint Joseph de Francesco Solimena

Même quand la mère se rend au temple pour la circoncision, elle n’a pas jugé utile de convier le père. Pas non plus un seul tableau de papa Joseph apprenant à son fiston comment réaliser une belle queue d’aronde ou manier la varlope. Faut-il y voir une posture castratrice de Marie ? On va encore m’accuser de voir le mal en chaque femme, alors que je tente juste de trouver le mâle.

La présentation au temple de Simon Vouet

La présentation au temple de Simon Vouet

La circoncision de Jésus de Maître de Saint-Séverin

La circoncision de Jésus de Maître de Saint-Séverin

La présentation de Jésus au temple de Maître de Saint-Séverin

La présentation de Jésus au temple de Maître de Saint-Séverin

Non les femmes ne sont pas le mal dans la Bible. Au contraire. Tout se focalise autour d’elles. D’Eve à Marie, en passant par Marie-Madeleine, Sarah, Élisabeth, Bethsabée. Elles ont des rôles primordiaux, magnifiques et cela, les artistes, peintres l’ont bien compris qui les représentent ad libitum. Malheureusement, cette religion qui met tant en avant les femmes a été vampirisée par les hommes. Et histoire de bien assoir leur suprématie, ces mêmes hommes ont décidé que la femme serait le démon.

L'Adoration des mages de Giovanni di Franco di Piero

L’Adoration des mages de Giovanni di Franco di Piero

Les hommes sont cons dans la Bible. Au choix ils sont de dangereux illuminés (l’ensemble des prophètes), de sanguinaires guerriers (David), des fanatiques de tous poils (Job), des alcooliques (Noé), des pédophiles (Loth), des fratricides (Caïn), des infanticides en puissance (Abraham). Souvent ils combinent plusieurs de ces vices. Bref un doux monde de jolis tarés. Seules au milieu de ce marasme surnagent les femmes. Elles ont la douceur, le calme et la pondération. C’est d’ailleurs la conclusion à laquelle les pères de l’Église ont dû très rapidement arriver. Comment faire alors ? Et bien en faisant passer les femmes pour d’horribles viragos. En leur interdisant tout poste à responsabilité au sein de l’Église. Puis en étendant cela à la société. Et voilà, le tour était joué. Moins un peuple est religieux et plus la place des femmes est grande et cela s’applique à toutes les religions. A main droite le Canada, par exemple (pourtant longtemps pays de bigots) et à main gauche l’Iran. Où souhaiteriez-vous voir grandir votre fille ?

Saint Pierre pleurant devant la Vierge de Giovanni Francesco Barbieri

Saint Pierre pleurant devant la Vierge de Giovanni Francesco Barbieri

C’est amusant d’imaginer le monde, non sous l’emprise masculine de la religion, mais sous celle des femmes. Dans une telle uchronie je ne parlerais pas des exterminations de peuples sud-américains, des conversions forcées africaines et autres sodomie d’enfants de chœur bien de chez nous. Au niveau artistique à quoi aurait ressemblé une Église féminine. Saint Sébastien serait-il toujours nu mais encore plus viril ? Les mamelles mariales seraient-elles plus cachées ? Moins de zizis ridicules à la place des gros zobs en érection ?

Retable de la passion et de l'enfance du Christ

Retable de la passion et de l’enfance du Christ

Mais en dehors de mes divergences théologique, il était un homme, un des seuls à ne pas se comporter comme un sombre idiot et il a disparu de la mémoire artistique avec le temps. Trop proche des rayons de la foi il semble avoir été carbonisé des tableaux. Alors RIP Joseph. En plus je te dois d’avoir été viré du catéchisme pour une réadaptation d‘un accident du travail sur une charpente. On s’attache. Et si vous ne me croyez pas, venez voir.

L'adoration de l'enfant de Francesco Raibolini

L’adoration de l’enfant de Francesco Raibolini

Publicités

2 réflexions au sujet de « Joseph »

  1. Judith

    David , un encule ! Mais bien sûr monsieur l antiisemite, les juifs ont dû vous énerver dans votre vie …. Je comprends ils réussissent et vous vous rester un simple inconnu ignore de tous .. Quelle horreur de perdre tant d énergie à vouloir être Si odieux ! Je pense que vous le savez déjà mais vous faites pitié !
    Juste pour votre inculture Joseph , Jésus étaient juifs … Et oui eux aussi 😄

    J'aime

    Répondre
    1. Au Louvre j'aime Auteur de l’article

      Ah ! Voilà enfin le point Godwin, je désespérais.

      Pour moi, un homme qui veut une femme et qui pour cela envoie son mari à la mort est un enculé. Que cette personne se nomme David, Louis ou Mohamed. Ou même Bouddha, sinon vous allez me taxer d’antibouddhisme. Il ne s’agit nullement de religion mais d’éthique. A vous lire on semble comprendre que sous prétexte qu’il est le roi David, il peut le faire, selon vous il y a donc de bons et de mauvais meurtriers. Je passe sur les juifs qui réussissent, on frôle le cliché et sur l’anonymat dans lequel je barbote mais où VOUS êtes venue me chercher.

      S’en suit une petite leçon de théologie dont je vous remercie. Vous précisant au passage que Jésus n’est pas juif parce que Joseph l’était, mais parce que Marie était juive. C’est la Halaka (devarim chapitre 7, verset 3-4). Une leçon en vaut une autre.

      Permettez-moi de vous citer le sixième commandement « Tu ne commettras pas d’homicide », d’y ajouter le dixième « Ne convoite pas la femme de ton prochain ». Et parce que j’admets volontiers être odieux, stupide et inculte mais n’accepte pas d’être taxé d’antisémite, je vous offre quelques mitzvot : « Ne pas avoir de relations sexuelles avec la femme mariée à son prochain » ou « Ne pas tuer ».

      Quand je me moque de Napoléon, je ne me moque que de Napoléon et pas des corses. Quand j’évoque Nessus le pervers, je ne généralise pas cela à tous les grecs. Quand je parle des flamands dans les cabarets je ne sous-entends pas que les flamands sont tous des alcooliques. Mon avis sur David ne s’applique donc qu’à David.

      Et parce que j’aurais un problème avec les juifs, permettez que je vous rassure en citant l’un d’entre eux : « Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue. » Albert Einstein.

      Shalom alekhem.

      J'aime

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s