Archives mensuelles : juin 2015

Le naufrage de Don Juan

Au Louvre, j’aime Le naufrage de Don Juan d’Eugène Delacroix. Parce que tout le monde ne peut pas peindre l’histoire de la Méduse, Delacroix va trouver dans la littérature de son siècle, son naufrage, largement aussi déshumanisé que celui du navire de la Restauration.

Le naufrage de Don Juan d’Eugène Delacroix

Le naufrage de Don Juan d’Eugène Delacroix

Lire la suite

Publicités

Puisque vous partez en vacances

Au Louvre, j’aime répondre à votre multiple courrier sur l’art de prendre des vacances. Alors puisque vous partez en vacances, avec l’aide de quelques tableaux du Louvre, voici le bréviaire de tout bon voyageur.

Carriole en arrêt devant une taverne d'Isaack van Ostade

Carriole en arrêt devant une taverne d’Isaack van Ostade

Lire la suite

Art de la Mésopotamie

Au Louvre, j’aime l’Art de la Mésopotamie. J’aime le gigantesque des taureaux ailés de Khorsabad. J’aime le chapiteau d’une colonne de l’Apada. J’aime le code d’Hammurabi. Au-delà de la majesté et du gigantisme de ces œuvres, c’est la capacité des artisans de l’époque et l’ingéniosité pour bâtir de telles œuvres qui me surprend. Mais garder votre surprise non pour leurs œuvres majestueuses mais au contraire pour le travail réalisé sur de plus petites.IMG_20150305_211308

Lire la suite

Les noces de Cana

Au Louvre, j’aime Les noces de Cana de Paolo Caliari dit Véronèse. J’aime surtout ce tableau pour l’espèce de synthèse qu’il constitue, car reprenant à lui seul une multitude de thèmes qui sont, dans ce blog, sujet de billets. Il me permet aussi de railler une foi de charbonnier au profil d’une analyse gnosticienne personnelle. En gros, et pour faire simple, on va bouffer du curé.

Les noces de Cana de Paolo Caliari dit Véronèse

Les noces de Cana de Paolo Caliari dit Véronèse

Lire la suite

Michel de Montaigne

Au Louvre, j’aime Michel de Montaigne de Jean-Baptiste Stouf, car il offre l’occasion de se moquer du penseur bordelais. En ces temps où les élèves potassent leurs cours en vue de briller un peu lors de l’examen de philosophie du baccalauréat, laissez-moi vous indiquer que le Louvre n’est pas, mais alors pas du tout un endroit pour l’élève en philosophie.

Michel de Montaigne de Jean-Baptiste Stouf

Michel de Montaigne de Jean-Baptiste Stouf

Lire la suite

Jésus chez Marthe et Marie

Au Louvre, j’aime Jésus chez Marthe et Marie de Hendrik van Steenwyk comme exemple de la superbe des peintures d’intérieurs flamands mais aussi pour le plaisir de vous offrir un cours de théologie. Et par avance je m’excuse auprès de ceux qui trouvent qu’après les Scènes du martyre de saint Hippolyte, lors du dernier billet, cela commence à faire beaucoup, rassurez-vous dans le prochain nous parlerons philosophie (pour ceux qui seront encore présents).

Jésus chez Marthe et Marie d'Hendrik van Steenwyck

Jésus chez Marthe et Marie d’Hendrik van Steenwyck

Lire la suite