Red is the new blue

Au Louvre, j’aime que Red is the new blue. Ou comment en partant d’un tableau nous allons pouvoir friser l’hérésie, évoquer la théologie et entre temps se mettre les omos à dos. Quant à ceux qui souhaitent éviter l’hérésie, fuyez cette page, fuyez ce blog. C’est ça la force de l’art.

La vierge au lapin de Tiziano Vecellio

La vierge au lapin de Tiziano Vecellio

Donc au départ je souhaitais me concentrer sur La mort de la Vierge du Caravage. Et comme je vous ai promis l’hérésie, je ne résiste pas à l’envie de vous narrer une petite histoire sur ce tableau. En 1601, les moines de l’église Santa Maria della Scala à Rome, commande au Caravage un tableau. Le Caravage, rappelons-le, c’est le bad boy de la peinture : bretteur, menteur, hâbleur, violent, etc. Lui commander un tableau c’est un peu comme si Mireille Mathieu demandait à Booba d’écrire les paroles de son prochain album.

La mort de la vierge de Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage

La mort de la vierge de Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage

Mais les moines sont joueurs et nécessité faisant foi, le Caravage s’exécute et présente aux moines sa vision de La mort de la vierge. Les moines examinent le tableau, se reculent, se rapprochent, le réexaminent, tournent la tête, scrutent le visage marial une première fois, puis une seconde et finalement, se signent et refusent le tableau. Le motif couramment admis du refus c’est que le visage de Marie ressemblait étrangement à une ribaude (une putain, pour les illettrés) qui trainait autour de l’église Santa Maria della Scala. Qu’est-ce qui est choquant ? Que Le Caravage ait pris une putain pour modèle de la vierge Marie ou bien que les moines aient reconnu la libertine ? Je vous laisse réfléchir à la réponse, quelle que soit votre conviction, c’est de l’hérésie.

La mort de la vierge de Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage

La mort de la vierge de Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage

Moi, ce qui me choque est concentré sur une petite zone de ce très grand tableau. En effet je m’interroge sur le nombre de pieds sous le corps de Marie, j’ai beau tenté de les relier avec les corps au-dessus, j’ai du mal à comprendre comment ils sont positionnés. Ils ne s’enfilent quand même pas au-dessus du corps de Marie ?!

La mort de la vierge de Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage

La mort de la vierge de Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage

Je suis aussi très intéressé par le corps de Marie. Sur quoi l’ont-ils posé ? S’agit-il d’une planche dépassant de la table et qui explique le vide au travers duquel on voit les pieds ? S’agit-il en fait d’une super raideur cadavérique mariale qui fait qu’elle peut tenir à l’horizontale, en équilibre ? Lui ont-ils attaché des fils de soie au bout des pieds pour en faire une desserte ? Est-elle posée sur des tréteaux ? Je n’ai aucune réponse.

La mort de la vierge de Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage

La mort de la vierge de Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage

Mais je sais que mes lubies ne sont pas les vôtres. Ce qui va vous choquer c’est ce carmin, ce garance, ce vermillon, ce magenta, ce purpurin qui inonde l’ensemble de tableau. Car le lien entre ce beau tableau et le traitement de la couleur par Omo m’est venu d’une question d’un lecteur : « Bonjour, je souhaite faire fortune dans la peinture en dynamitant les codes. L’Église étant toujours extrêmement riche, j’envisage de remettre à la mode des tableaux de madone que je compte vendre chèrement aux potentats religieux. Mais je m’interroge sur la couleur de la tenue qu’il convient de faire porter à Marie. »

La vierge aux églantines

La vierge aux églantines

J’étais sur le point de rédiger ma réponse à base de beauté de l’art opposée à sa marchandisation, quand j’ai tiqué sur la couleur. Dans le second paragraphe de ma réponse j’allais lui expliquer que Marie a donné marial qui est associé à la couleur bleu quand j’ai eu envie de vérifier ce que mon Encyclopédie du Louvre me proposait comme réponse. En effet, doit-on toujours représenter Marie en bleu ?

La déploration du Christ de Dirck Bouts

La déploration du Christ de Dirck Bouts

Et là, surprise ! En fait Marie, on la sape comme on veut. C’est la Barbie des artistes. Mais généralement elle est porteuse d’une robe rouge. Et comme au mois de décembre en Palestine, les nuits sont fraiches, un châle azurin couvre souvent sa robe. Est-ce aussi simple ?

Le repos de la sainte famille pendant la fuite en Egypte d'Orazio Gentileschi

Le repos de la sainte famille pendant la fuite en Egypte d’Orazio Gentileschi

La vierge à l'enfant de Massimo Stanzione

La vierge à l’enfant de Massimo Stanzione

J’allais surtout conseiller à mon destinataire de se lancer plutôt dans la sculpture, avant de constater que la blancheur des sculptures n’est pas inscrite dans le marbre et que longtemps ces dernières furent peintes. Mais en regardant le détail des sculptures, la robe est bleu… ou rouge… comme en peinture.Au Louvre, j'aime Red is the new blueAu Louvre, j'aime Red is the new blue

Bref, pas plus avancé. Je décidais de définir une règle pour le visiteur et l’artiste en herbe. Comme toutes les règles elle aura ses dérogations, contournements, jurisprudences. Cette règle est basée sur l’observation louvresque :

La purification de la vierge de Guido Reni

La purification de la vierge de Guido Reni

– On utilise le rouge quand on veut  représenter la femme. C’est alors la couleur de la majesté.

Le chancelier Rolin en prière devant la Vierge de Jan van Eyck

Le chancelier Rolin en prière devant la Vierge de Jan van Eyck

Le repentir de saint Joseph d'Alessandro Tiarini

Le repentir de saint Joseph d’Alessandro Tiarini

– On utilise le bleue quand on veut représenter la mère (Je vous invite à consulter un très bon billet sur la mère et l’enfant). C’est alors la couleur du spirituel.

La vierge et l'enfant entourés d'anges de Stefano di Giovanni

La vierge et l’enfant entourés d’anges de Stefano di Giovanni

La vierge et l'enfant entre saint Julien et saint Nicolas de Myre de Lorenzo di Credi

La vierge et l’enfant entre saint Julien et saint Nicolas de Myre de Lorenzo di Credi

La vierge de douleur au pied de la croix de Philippe de Champaigne

– On utilise le blanc quand on veut représenter la fusée. Et oui j’ai oublié de vous parler de la fusée Marie.

L'immaculée conception entre saint Philippe et saint Jacques le Mineur de Juan de Valdes Leal

L’immaculée conception entre saint Philippe et saint Jacques le Mineur de Juan de Valdes Leal

L'immaculée conception d'Anton Raphael Mengs

L’immaculée conception d’Anton Raphael Mengs

Pour me faire confirmer l’ensemble, je suis allé chercher des réponses auprès du grand Omo, spécialiste de la couleur, qui m’a indiqué que le bleu est la couleur de l’immatériel, du transparent (eau, air, cristal). Le bleu est la couleur de la vérité chez les égyptiens, de la sagesse chez les tibétains, du PSG chez les footballeurs. C’est au Moyen Age que le bleu devient la couleur de l’Occident chrétien et donc de m’dame Marie. Avant les trois couleurs étaient le rouge, le blanc et le noir. Et savez-vous pourquoi le bleu a réussi à s’installer ? Parce qu’on ne savait pas teinter durablement les vêtements de cette couleur, avant. A quoi ça tient la couleur de la robe de Marie !

Donc avant le Moyen Age les représentations offraient une robe rouge à Marie qui devint bleue entre 787 et 1492 (la marge d’erreur est large). Les artistes vont donc majoritairement garder le bleu, quelques une optèrent pour le rouge dans un esprit old school, pour faire vintage.

Triptyque du repos pendant la fuite en Egypte de Hans Memling

Triptyque du repos pendant la fuite en Egypte de Hans Memling

La vierge à l'enfant avec saint François de Domenico Zampieri

La vierge à l’enfant avec saint François de Domenico Zampieri

La vierge et l'enfant Jésus et un couple en prière de Maître de 1499

La vierge et l’enfant Jésus et un couple en prière de Maître de 1499

Cela me permet alors de clore cet hérétique billet sur les robes de Marie par une petite touche de théologie. Russes, américains, européens sont incapables d’utiliser le même mot pour parler d’un homme envoyé dans le ciel. Mais tous sont unanimes pour parler du décollage d’une fusée. Pourquoi les catholiques ne peuvent pas utiliser le même nom quand il s’agit de s’envoyer en l’air ? Assomption et ascension ne sont pas que des jours fériés. L’Ascension (40 jours après Pâques) c’est la mise en orbite à la droite du Père du satellite Jésus. L’Assomption (15 août) c’est la mise en orbite de la fusée Marie IV. Pourquoi faut-il deux noms ?

L'annonciation de Guido Reni

L’annonciation de Guido Reni

L’ascension c’est un truc qui se décide, l’assomption cela se mérite. Dans le premier cas, Jésus doit rejoindre la droite de son père, c’est écrit dans les textes. Dans le second cas, c’est la glorieuse Marie qui est invitée à rejoindre les anges. Ce n’est pas clair ? Je vais tenter une comparaison. L’érection face à un petit cul qui se trémousse devant vous dans la rue c’est l’assomption de votre zigounette. C’est la récompense d’un système sanguin et nerveux parfaitement irrigué. Alors que la petite érection du matin, c’est plus mécanique (ou alors il faut consulter), c’est écrit dans vos gènes. On parlera alors de l’ascension du zob sous la couette. J’ai hâte que mon exemple soit repris dans La théologie pour les Nuls ou pour définition dans le grand dictionnaire de l’Académie Française. La prochaine fois nous tâcherons de nous racheter un peu et verrons la différence entre Transmutation et Transsubstantiation. Après les Omos, les Trans, il y a une forme de ligne directrice malgré tout dans ces billets. Et si vous ne me croyez pas, venez voir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s