Ours

Au Louvre, j’aime l’Ours. J’aime vraiment les ours, certainement depuis que mes premiers souvenirs cinématographiques sont associés à un ours ondulant sur un air de Louis Prima dans les forêts indiennes. On sous-estime trop peu l’influence de ce que regardent les enfants dans leur développement adulte. Un gamin en slip rouge dans la jungle m’a donné le goût de l’Inde, le plaisir des ours et la fascination pour les tigres, mais au risque de vous décevoir, rien ne m’est resté sur le slip rouge.

Ours assis d’Antoine Louis Barye

Ours assis d’Antoine Louis Barye

C’est certainement pour cette raison d’équilibre psychiatrique que le Musée du Louvre a décidé d’être très discret sur les représentations d’ours, afin d’éviter les adultes dodelinant dans les salles en sifflotant « il en faut peu pour être heureux. »Au Louvre, j'aime l'ours« Pas du tout c’est un musée, pas un zoo ! », signaleront les visiteurs particulièrement perspicaces et sévères. Tout musée qu’il est, je peux vous y montrer des chevaux, des caméléons, des homards, des oiseaux, tout ce qu’une basse-cour compte d’animaux :

Cheval turc dans une écurie de Théodore Géricault

Cheval turc dans une écurie de Théodore Géricault

Étude d'un caméléon de Pieter Boel

Étude d’un caméléon de Pieter Boel

Nature morte aux homards d'Eugène Delacroix

Nature morte aux homards d’Eugène Delacroix

L'Air, ou L'Optique de Jan Brueghel

L’Air, ou L’Optique de Jan Brueghel

Jacob venant trouver les filles de Laban de Louis Gauffier

Jacob venant trouver les filles de Laban de Louis Gauffier

Je peux vous faire voir des chiens, des chats :

La Madeleine aux pieds du Christ de Pierre Subleyras

La Madeleine aux pieds du Christ de Pierre Subleyras

Le chat mort de Théodore Géricault

Le chat mort de Théodore Géricault

Halte de chasse de Charles-André Vanloo

Halte de chasse de Charles-André Vanloo

Je peux vous présenter des chameaux, des singes, des éléphants, des tigres, des renards :

Jean de la Fontaine de Pierre Julien

Jean de la Fontaine de Pierre Julien

Têtes de dromadaire de Pieter Boel

Têtes de dromadaire de Pieter Boel

Tête de lionne de Théodore Géricault

Tête de lionne de Théodore Géricault

Le Rio Sao Francisco et le fort Maurice, avec un Cabiai au premier plan de Frans Post

Le Rio Sao Francisco et le fort Maurice, avec un Cabiai au premier plan de Frans Post

Deux singes pillant une corbeille de fruits de Frans Snyders

Deux singes pillant une corbeille de fruits de Frans Snyders

Tigre et éléphant à la source, dit Le désert indien d'Alexandre-Gabriel Decamps

Tigre et éléphant à la source, dit Le désert indien d’Alexandre-Gabriel Decamps

Études d'un renard de Pieter Boel

Études d’un renard de Pieter Boel

Je peux vous indiquer où trouver des hydres, des dragons, des griffons, des anges, des animaux fantastiques ou monstrueux :Au Louvre, j'aime l'oursAu Louvre, j'aime l'ours

Enée et ses compagnons combattant les Harpies de François Perrier

Enée et ses compagnons combattant les Harpies de François Perrier

Aquamanile : Griffon ailé

Aquamanile : Griffon ailé

La tentation de saint Antoine de Pieter Huys

La tentation de saint Antoine de Pieter Huys

Cérès protégeant Triptolème contre le roi Lyncus de Jacques Dumont

Cérès protégeant Triptolème contre le roi Lyncus de Jacques Dumont

Mais vous indiquer où trouver un ours au Musée du Louvre, je vais devoir réfléchir un moment avant de vous orienter. J’ai moins de soucis à vous montrer un chien qui se lèche les bourses qu’un ursidé, ça m’agace un peu. J’ai donc tenté de comprendre pourquoi l’ours passait si mal les portes du Louvre. En annonce de ma conclusion, j’ai des pistes mais aucune réponse définitive.

Ours porteurs d'écus armoriés

Ours porteurs d’écus armoriés

Globalement l’Europe et le Moyen Orient constituent les régions sources de 99% des œuvres exposées au Louvre. Sur l’ensemble de ce périmètre géographique on a trouvé et on trouve encore parfois des ours. Nous sommes donc en présence d’un animal que les hommes ont toujours fréquenté, au même titre que le chien-chien-à-sa-mère ou le minou-minou-vient-manger-ta-pâtée. Pourquoi ai-je plus de chiens sur le seul tableau Les noces de Cana, que d’œuvres d’ours sur l’ensemble du musée ?Les noces de Cana de Paolo Caliari dit Véronèse« C’est parce que l’ours c’est méchant ! » répondent les jeunes filles qui font paître leur troupeau dans les montagnes pyrénéennes. Attention jeunes filles, vous risquez plus de voir le loup que l’ours. Et puis l’ours n’est pas méchant, il est fort, c’est différent. Il est si puissant que Berne et Berlin l’ont choisi comme symbole héraldique. Il est si fort et courageux, que c’est un peu de cette force et de ce courage que l’on distille sous la forme du nounours dans le berceau des têtes blondes. L’ours est un animal, il n’est ni bon, ni méchant. Il a juste des besoins rarement en adéquation avec l’homme.Au Louvre, j'aime l'oursReprenons, l’ours a toujours été en contact de l’homme ; par vénération, par crainte, par respect, les artistes auraient dû en représenter des paquets. Voyez la quantité de Sphinx qui encombrent les étagères du musée. Et le Sphinx tuait les personnes qui lui donnaient leur langue au chat. Mais quand je dis Sphinx, je pourrais aussi parler des Méduses, des lions, des licornes, de toutes ces bêtes que l’homme ne chassait pas pour leur viande. Notez que je ne suis pas spécialiste de la viande d’ours mais rien que pour sa fourrure il devait être entouré d’une certaine aura dans tous les bars de l’Occident et du Levant les jours d’ouverture de la chasse durant le bas Moyen Âge. Rapporter un ours, pour un chasseur c’était à la fois la promesse de richesse et de renommée.

Ourson porteur d'un écu armorié

Ourson porteur d’un écu armorié

Madame Callisto, nymphe à ses heures perdues, transformée en ourse et expédiée dans le ciel par Zeus. Les ours s’ils ne vous montrent pas la voie vous indiquent le Nord. L’Arcadie, le pays des ours, cela mérite mieux que les atermoiements des bergers de Poussin sur qui est allé ou non en Arcadie ! Et après, sauf à fréquenter les légendes goths, on perd presque trace de l’ours.

Tête de jeune fille, petite "ourse"

Tête de jeune fille, petite « ourse »

Pourquoi l’Ours est-il si peu présent ? « Parce que c’est dur à faire poser », je note cette remarque. Je précise que toute bonne foire avait son montreur d’ours, on devait bien pouvoir les calmer de temps en temps. J’indique qu’il ne me semble pas plus aisé de faire poser un dragon. « Parce qu’on s’en fout ! », la remarque est intéressante, mais moi je m’enfile des ribambelles de moutons, chèvres et autres dauphins à longueur de tableaux sans rien dire, il faudrait équilibrer.

Deux ours se battant d’Antoine Louis Barye

Deux ours se battant d’Antoine Louis Barye

Coffret, scènes bibliques de Pierre Courteys

Chez les dieux égyptiens, pas un seul n’est représenté sous les traits d’un ours. Dans les évangiles on croise des baleines, des lions, des serpents, des sauterelles et pas un seul ours. Hercules dézingue tout ce que la faune comptait de représentants mais pas un seul ours. Exception faite de la Grande et Petite Ourse, les mythologies grecques et romaines sont aussi avares en ours. Alors que l’on sait que des ours combattaient des lions dans les arènes antiques. On croise bien Brun dans le Roman de Renard, mais il prête ses traits à une personne un peu balourde. Chez La Fontaine, l’ours est peu présent mais toujours stupide.

Vase zoomorphe : ours avec ourson sur l'épaule et Vase zoomorphe : ourson

Vase zoomorphe : ours avec ourson sur l’épaule et Vase zoomorphe : ourson

Coffre - Italie du Nord, XVème siècle

Coffre – Italie du Nord, XVème siècle

Salle du manège

Parce que l’ours c’est le mal et le mâle ! Les païens, les animistes avaient élevé l’ours au rang de Roi, de Dieu ; l’Église en fit alors la représentation de tous les vices et péchés. Et d’un seul coup l’ours gagna la pire des réputations. En 1464 une sorcière fut condamnée à Lausanne pour avoir embrassé le cul d’un ours dans lequel s’était incarné le Diable. La Jurisprudence n’est pas assez précise et ne permet pas de savoir si c’est un bisou sur l’anus ou le fait d’hébergé le Diable qui condamna la bougresse au bûcher. La Jurisprudence ne dit pas non plus ce que l’on fit de l’ours. Fut-il exorcisé ? Conclusion : vous embrassez qui vous voulez à Lausanne, mais vérifiez qui est dedans. Ah la Suisse !

Statuette d'ours buveur

Statuette d’ours buveur

Au Louvre, j'aime les oursL’ours c’est le mal car l’ours c’est le mâle, l’homme ou l’Homme ! Le seul animal à pouvoir se déplacer debout, c’est l’ours ; le seul animal à être un plantigrade comme l’homme, c’est l’ours ; le seul animal qui n’a presque pas de queue comme l’homme, c’est toujours l’ours. Représenter l’ours, c’est représenter l’homme dont il est finalement si proche. Il ne peut y avoir de distance dans la représentation de l’ours car c’est un miroir tendu à l’humanité.

Ours porteurs d'écus armoriés

Ours porteurs d’écus armoriés

L'ours dentiste de Christophe Fratin

L’ours dentiste de Christophe Fratin

Statuette d'ours assis

Statuette d’ours assis

L’ours était l’animal roi, le roi des animaux, puis dans le combat inégal de la moralité l’ours a perdu sa couronne (cela a eu lieu pendant le Moyen Age, la date exacte était un jeudi à 17h54, mais j’avance un peu). Il s’est fait voler son titre par le lion, une feignasse à collerette, une bête qui a dévoré un tiers des saints et martyrs chrétiens, une bête qui dort vingt-deux heures par jour, une bête qui n’a même pas le courage de chasser lui-même, une bête qui fait l’apologie de la polygamie et qui sert de slip à Hercule. Félicitations !

Pavement de l'église Sainte-Christophe, Qabr-Hiram (Liban)

Pavement de l’église Sainte-Christophe, Qabr-Hiram (Liban)

Diptyque : Les jeux du cirque

Diptyque : Les jeux du cirque

Le roi est mort, vive le roi ! Mais malgré le changement de régime, je reste attaché à l’ours. J’aime sa puissance démoniaque, sa force. J’aime ce qu’il symbolise, qu’à lui tout seul il rassemble les sept péchés capitaux. Regardez Baloo : Paresse, Orgueil, Colère, Gourmandise. L’Avarice, Envie et la Luxure ont été coupée au montage pour ne pas choquer le jeune public.

Chasse à l'ours de Carl Ruthart

Chasse à l’ours de Carl Ruthart

Bassin du sultan al-'Adil II

Bassin du sultan al-‘Adil II

Bassin de Johann Michael Maucher

Bassin de Johann Michael Maucher

Mais ne jetez pas trop vite la pierre à l’ours, surtout si vous vous nommez BérardBéraultBérouinBerlandBernierBernhelmBernoinBernaudBérenger… c’est qu’un de vos ancêtres a accolé un adjectif au mot ours. Si vous vous appelez Martin mais que vous résidez à OrcièresBronBernouvilleBernardersBernolsheimBénouvilleLa Ferté-Bernard, c’est encore aux ours que vous devez cette toponymie.

Pendeloque en forme d'ourson assis

Pendeloque en forme d’ourson assis

Votre nom ne commence pas par Ber-… et votre lieu de résidence non plus. Cela n’empêche pas  l’ours d’être toujours présent autour de vous. De mauvaise humeur on vous traite d’ours mal léché. Faire plus de mal que de bien, c’est le pavé de l’ours. Quand les turcs étaient des ottomans on était alors fort comme un ours. Jusqu’à cette fameuse peau que l’on vend par anticipation. Je vous laisse rechercher ce que signifie « faire l’ours » en espagnol ou les fameux Teddy Bears dans l’argot gay anglais.

Les divertissements champêtres, décor d'arabesques : La Comédie burlesque

Les divertissements champêtres, décor d’arabesques : La Comédie burlesque

Chasse à l'ours de Carl Ruthart

Chasse à l’ours de Carl Ruthart

L’ours est partout, trace de sa cohabitation avec l’homme… sauf au Louvre. Même le musée d’Orsay voisin dispose de son ours blanc. Au Louvre, étymologiquement lieu des loups, peu d’ours ; alors après avoir exploré les recoins les plus profonds des tableaux, les vitrines de milles petites reproductions animales, chaque hiéroglyphes et mosaïques, j’ai malgré tout pu en sauver quelques-uns, mais ce n’est pas avec cette quantité que l’ours envahira la Sicile.

Statuette d'ours assis

Statuette d’ours assis

En fait j’aime l’ours car il est maladroit, car il est l’homme plus que tout animal. J’aime l’ours car c’est aussi l’animal qui me représente le mieux, une espèce de bougon qui aime que l’on lui fiche la paix. L’ours n’attaque pas, il se défend, mais quand il se défend, il est trop tard (à bon entendeur pour certains trolls dans les commentaires). Et si vous ne me croyez pas, venez voir.

Ourson porteur d'un écu armorié

Ourson porteur d’un écu armorié


P.-S. Aux amateurs d’étymologie animalière je conseille deux livres d’Henriette Walter et Pierre Avenas : Bonoboo, gazelle et Cie ainsi que Chihuahua, zébu et Cie.


J’ai un doute sur cet extrait de la mosaïque des Saisons, mais comme cela s’appelle la Chasse aux fauves, j’imagine que cela pourrait être un ours.

Mosaïque des Saisons

Mosaïque des Saisons

Au Louvre, j'aime les ours

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ours »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s