Maîtres anonymes

Au Louvre, j’aime les Maîtres anonymes. Comme les incunables en littérature, les maîtres anonymes sont souvent les pères de la peinture moderne et l’association de la maîtrise et de l’anonymat est une hypothèse intellectuellement alléchante.

Portrait de Philippe le Beau de Maître de la légende de sainte Marie Madeleine

Portrait de Philippe le Beau de Maître de la légende de sainte Marie Madeleine

Le maître a toujours été celui qui savait, celui qui guidait l’apprenti, le compagnon. Il avait acquis une connaissance, une renommée et il la partageait avec des gens souhaitant suivre le même cursus que lui. Alors il offrait son savoir. Car le maître est aussi celui qui avait acquis une maîtrise, un certain degré d’instruction, d’érudition. Le maître enfin c’est le professeur qui trône au milieu de ses élèves et verse sa connaissance sur de jeunes pousses avides d’instruction. Que ce soit chez les artisans, les professeurs ou les robins, le maître est l’illustre personne à suivre, à écouter. Difficile pourtant d’imaginer accoler anonymat et maîtrise.

La vierge et l'enfant entouré d'anges de Maître du feuillage en broderie

La vierge et l’enfant entouré d’anges de Maître du feuillage en broderie

La vierge et l'enfant entouré d'anges de Maître du feuillage en broderie

La vierge et l’enfant entouré d’anges de Maître du feuillage en broderie

Et en art, le maître est au-delà du partage de sa technique, de sa culture, de sa stature ; le maître en art, est un guide, un phare suivi par ses disciples. Sur l’idée des « Trésors nationaux vivants » japonais, la France a même créé la distinction de Maître d’Art qui traduit cette importance artistique doublée de la nécessité de transmission. Mais tout cela n’explique pas l’anonymat.

Le christ en croix Attribué à Barthélemy d'Eyck dit le Maître de l'Annonciation d'Aix

Le christ en croix Attribué à Barthélemy d’Eyck dit le Maître de l’Annonciation d’Aix

Retable des sept joies de la Vierge de Maître de la Sainte Parenté

Retable des sept joies de la Vierge de Maître de la Sainte Parenté

Au Musée du Louvre, où l’on ne fait rien comme tout le monde, la preuve qui dispose de trois cent mille œuvres d’art dans sa cave ? Donc au musée le titre de maître est associé à la discrétion, à l’humilité, à la modestie. Il y a au Musée du Louvre et dans d’autres musées, n’y voyez pas une spécificité louvresque, des dizaines de maîtres… anonymes. Si au moins j’arrivais à piquer votre curiosité… En totale opposition avec l’aura que l’on prête au Maître, ils sont ici presque totalement inconnus.

La vierge à l'enfant de Maître de Saint Gilles

La vierge à l’enfant de Maître de Saint Gilles

La circoncision de Jésus de Maître de Saint-Séverin

La circoncision de Jésus de Maître de Saint-Séverin

Dans un billet sur Vivant Denon j’avais évoqué son rôle important dans la tenue des catalogues et l’organisation du Musée du Louvre. Vivant devait avoir un grand cahier avec plusieurs colonnes : Nom de l’œuvreNom de l’artisteType de supportDescriptionDimensions, etc. Comme il était plus artiste que comptable, il remplissait méticuleusement son cahier, mais s’il lui manquait une donnée, il trouvait que cela faisait joli, comme un trou d’air dans les colonnes noircies d’informations. Ce n’était pas très grave, presque joli. Donc quand il n’avait pas de nom d’artiste il laissait le champ vide.

La vierge et l'enfant sur un trône de Maître du Codex de Saint Georges

La vierge et l’enfant sur un trône de Maître du Codex de Saint Georges

La Pietà de Saint-Germain-des-Prés de Maître de Saint-Germain-des-Prés

La Pietà de Saint-Germain-des-Prés de Maître de Saint-Germain-des-Prés

Un siècle plus tard, la tenue des archives du Musée du Louvre requerra une plus grande rigueur. Les historiens d’art ne sont plus des poètes qui écrivent Point de lendemain. Pour eux un tableau c’est un artiste qui a un jour posé des couleurs sur un support. Sans artiste point d’œuvre, donc une œuvre c’est un artiste. Que faire quand le nom de l’artiste est absent ? Laisser un blanc c’est impensable. Alors pour ce faire, ils utilisèrent la science qui avait fait des bonds de géant entre le début et la fin du XIXème siècle. Cela permit de remplir bien des trous, d’attribuer des œuvres à des artistes jusque-là inconnus. Mais quand malgré la science, malgré les recherches la case restait vide, on créa un nom de convention, un « Notname » (littéralement nom de secours en allemand).

Le Christ bénissant les enfants de Maître HB à la tête de griffon

Le Christ bénissant les enfants de Maître HB à la tête de griffon

La vierge de douleur et Saint Jean l’Évangéliste et Saint Antoine de Maître d'Albocacer

La vierge de douleur et Saint Jean l’Évangéliste et Saint Antoine de Maître d’Albocacer

Ceci fut fait de façon très rigoureuse. On examinait le tableau, on recherchait une signature, un style, un indice, une technicité qui permettraient de le rattacher à un artiste déjà connu. Faute de cela on trouvait une caractéristique à l’œuvre et de cette caractéristique on faisait un adjectif accolé au nom de Maître. Dans le doute sur le talent de l’artiste on préférait ménager la susceptibilité avec un titre de Maître.

La chute des anges rebelles de Maître des Anges Rebelles

La chute des anges rebelles de Maître des Anges Rebelles

L'instruction pastorale, ou La Prédication de saint Géry Maître à la vue de Sainte-Gudule

L’instruction pastorale, ou La Prédication de saint Géry Maître à la vue de Sainte-Gudule

Rigoureux à l’extrême mais pas forcément très originaux pour le choix des noms, cela se passait ainsi : «
– Bon alors là j’ai un tableau d’Annonciation des Bergers mais sans nom d’artiste.
– Mince… euh, je propose… attention pour le petit brin de folie… Maître de l’Annonciation des Bergers.
– Vendu ! … Mais où vas-tu chercher tout cela ?… Ah, là je n’ai pas de nom d’artiste mais au dos il est gravé 1333. Quel nom pourrions-nous bien mettre ?
– Maître de 1333 !
– Tu es trop fort… C’est un talent ! … Tu as suivi un cursus particulier ? … Là par contre les choses se compliquent j’ai deux œuvres de 1473 mais toujours pas de nom. On pourrait faire Maître de 1473 du printemps et Maître 1473 de l’automne.
– Te casses pas la tête, le premier vient d’où ?
– Bruges ! Et l’autre de Westalie.
– Ben c’est plié. … On dit Maître brugeois de 1473 et Maître westphalien de 1473. »

Le portement de croix de Maître de la répudiation d'Agar

Le portement de croix de Maître de la répudiation d’Agar

La vierge à l'enfant de Maître H.L.

La vierge à l’enfant de Maître H.L.

Derrière la boutade de l’attribution des noms il y a une vraie recherche iconographique pour tenter d’attribuer à un artiste déjà identifié les œuvres lui revenant. Il y a un siècle, avec peu de technologie les choses se faisaient tant bien que mal, mais la photographie des œuvres, les échanges entre musées, les techniques d’identification permirent de restituer aux bons artistes leurs œuvres. Par exemple les Maître d’Aix et Maître du Roi René n’était qu’un seul et même artiste Barthélemy d’Eyck.CLe rapprochement fut établi par le conservateur du Musée du Louvre en 1928. Longtemps le Maître du Caducée resta inconnu, il s’agissait en fait de Jacopo de’ Barbari. OK, pour vous  Barthélemy d’Eyck ou Jacopo de’ Barbari qu’ils soient maîtres anonymes ou clairement identifiés cela ne change pas votre vie, mais quand même il faut rendre à Jacopo ce qui revient à Jacopo.

Croix peinte de Maître de San Francesco

Croix peinte de Maître de San Francesco

L'imposition de la chasuble à saint Ildefonse de Maître de Saint Ildefonse

L’imposition de la chasuble à saint Ildefonse de Maître de Saint Ildefonse

Autant j’aime le côté un peu coloré de certains noms de maîtres : Maître de la vue de Sainte-GuduleMaître des Privilèges de Gand et de FlandreMaître des Prélats bourguignonsMaître des Petits paysagesMaître aux banderolesMaître des Cartes à jouer ; autant je regrette la rigueur scientifique qui fait perdre cet exotisme au profit des noms d’artistes correspondants. Guillaume Piqueau c’est moche alors que Maître du Missel de Yale mais aussi Maître du Mamerot de Vienne ou Maître de Christophe de Champagne, ça claque un peu ! Je n’ai rien contre les familles Piqueau ou les Guillaume mais quand vous êtes Guillaume Piqueau vous galérez pour entrer en boîte, alors que Maître du Mamerot de Vienne, c’est table ouverte, champagne offert et putes à gogo dans le carré VIP de toutes les boîtes branchées.

Le sacerdoce de la vierge de Maître des Heures Collins

Le sacerdoce de la vierge de Maître des Heures Collins

Saint Jean Baptiste de Maître de Burgo de Osma

Saint Jean Baptiste de Maître de Burgo de Osma

De l’Adorationdu Misselde Sainte Machinedes Angesde l’Auteldu Retable, de la Vierge voici quelques exemples de noms pour ces maîtres anonymes. Vous l’aurez noté, souvent il s’agit de tableaux, sculptures, enluminures, gravures, qui ont maille à partir avec la religion. Une idée couramment admise est que ces artistes ne signaient par leurs œuvres dans un esprit d’humilité pour le sujet : «
– Dis-donc, j’ai voulu faire les courses, on a des ardoises partout, alors t’es gentil avec tes tableaux mais il faudrait faire rentrer un peu d’artiche !
– Promis chérie, mais pas celui-ci… le prochain.
– Pourquoi pas celui-ci ?
– C’est un triptyque de Wenemaer et je le fais avec humilité, comme un don à Dieu ; donc je ne le signerai pas.
– Tu te fous de moi ? On n’a rien à manger, rien à se mettre et môssieur fait dans l’humilité. Moi dans la rue c’est humiliation que je vis avec tes conneries !
– Mais bibiche…
– C’est l’humilité qui paye les factures ?
– Mais bibiche…
– Y’a pas de bibiche, tu veux que l’on dise de toi que tu étais le Maître du Triptyque Wenemaer ?! C’est ça ce que tu veux ? J’aurais dû écouter ma mère et ne pas épouser un artiste… Tu ne peux pas mettre, au moins, tes initiales et ton 06, juste sur le bord, au cas où il y aurait des fans ? »

La vierge et l'enfant entre deux anges de Maître des Madones de marbre

La vierge et l’enfant entre deux anges de Maître des Madones de marbre

Le christ portant sa croix de Maître de Delft

Le christ portant sa croix de Maître de Delft

Le côté artiste maudit plus portéé par son art que par sa renommée, l’idée est plaisante, fraîche et réjouissante. Ah moins que les choses ne se soient pas passées de cette façon, mais plutôt comme ceci : «
– Alors je reprends, vous me virez votre nom de la toile.
– Non !
– Ne faites pas l’idiot monsieur l’artiste, on vient de vous faire avaler de force 10 litres d’eau. Là, vous êtes pendu par les pieds et la phase suivante c’est le garrot. Enlevez votre nom.
– Non !
– Oh vous ne me facilitez pas la tâche ! … Je ne suis pas le mauvais bougre mais je ne fais qu’obéir aux ordres de l’évêque, il a dit triptyque de la Vierge mais sans nom d’artiste.
– Non !
– Faite un effort, sinon il va faire brûler votre famille sur la place publique et en Enfers. Enlever votre nom, on dira que vous avez agi par humilité, on vous donnera même le titre de Maître ! »

Triptyque.1333 de Maître de 1333

Triptyque.1333 de Maître de 1333

Le baiser de Judas et l'Arrestation du Christ de Maître de Dreux Budé (?)

Le baiser de Judas et l’Arrestation du Christ de Maître de Dreux Budé (?)

Humilité d’artiste ? Ego surdimensionné de commanditaire ? Les Maîtres Anonymes ont fait l’Histoire de l’Art, comme l’Histoire de l’Art les a faits ou défaits en leur attribuant ces noms de convention puis en travaillant à rapprocher les œuvres auprès d’artistes connus. Mais à ce petit jeu la science sera toujours la plus forte. Faut-il en conclure qu’aucun artiste n’a jamais eu envie de créer pour le plaisir de la création et que chacun n’a créé que pour sa propre renommée ?

La vierge et l'enfant Jésus et un couple en prière de Maître de 1499

La vierge et l’enfant Jésus et un couple en prière de Maître de 1499

Le calvaire de Maître de Santa Chiara

Le calvaire de Maître de Santa Chiara

Outre les Maîtres anonymes, dont le nom nous échappe mais pour lesquels nous pensons qu’il s’agissait d’un artiste de renom, vous trouverez aussi au Louvre les École de… ou les Atelier de… Là encore des tableaux dont l’exécutant n’est pas clairement établit mais contrairement aux maîtres anonymes, eux, on s’en fiche pas mal. Ils appartenaient à un mouvement, une époque, une mode. L’Histoire les a happés dans ce grand flou, personne n’a réussi ou voulu les en sortir.

Vierge à l'enfant dans un paysage de Maître de Francfort

Vierge à l’enfant dans un paysage de Maître de Francfort

La descente de croix de Maître de Saint-Barthélémy

La descente de croix de Maître de Saint-Barthélémy

Parce que moins l’on en sait sur une œuvre, plus elle est belle, plus elle ne touche que nos sentiments directs sans rebondir sur les aprioris de notre culture ; la lutte acharnée pour l’identification des maîtres anonymes est un combat qui détruit cette part de mystère et d’inconnu. C’est beau que le temps ait effacé certaines choses que nous ne retrouverons jamais. Mais parce que le travail d’un artiste se construit sur un ensemble d’œuvres je peux comprendre cette soif de tout classer, annoter, ordonnancer. Mais j’aime aussi tant que nous puissions buter encore sur des tableaux qui sont de grands mystères. J’envie presque celui qui sera Le dernier des Maîtres Anonymes et dont la science ne pourra percer le mystère. Car au-delà de la peinture, c’est la limite technologique que traduit la notion de Maîtres Anonymes, la force de l’art encore, pour un temps, plus forte que la technologie. Et si vous ne me croyez pas, venez voir.

La crucifixion du Parlement de Paris de Maître de Dreux Budé

La crucifixion du Parlement de Paris de Maître de Dreux Budé

La sainte annonce à son père son départ en pèlerinage à Rome de Maître de la légende de Sainte Ursule

La sainte annonce à son père son départ en pèlerinage à Rome de Maître de la légende de Sainte Ursule

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s