Archives mensuelles : mai 2016

Le roi boit

Au Louvre, j’aime Le Roi boit, dit aussi Repas de famille de Jacob Jordaens parce que je me rends compte que si j’ai souvent puisé dans la peinture nord européenne pour illustrer mes billets, je ne me suis jamais attardé sur une certaine spécificité de l’art flamand dans sa représentation : l’épaisseur des personnages. Et Le Roi boit me semble une de plus belles représentations de cette épaisseur et l’occasion de parler aussi de Jacob Jordaens.

Le Roi boit ou Repas de famille le jour de la Fête des Rois de Jacob Jordaens

Le Roi boit ou Repas de famille le jour de la Fête des Rois de Jacob Jordaens

Lire la suite

Publicités

Les mots d’artiste

Au Louvre, j’aime les mots d’artiste. Je ne parle pas, ici, des bons mots et autres délicatesses que peuvent s’envoyer en travers de la tronche et à grands coups de pinceaux les artistes (*), il s’agit au contraire de ces quelques mots que les artistes peuvent laisser sur leur toile et de l’imagination dont ils font preuve pour ne pas dénaturer leur œuvre de leur bafouille ; je veux parler de leur signature. Ou comment ajouter sans abîmer ?

La vierge au coussin vert d'Andrea di Bartolo

La vierge au coussin vert d’Andrea di Bartolo

Lire la suite

Trois petits points

Au Louvre, j’aime les trois petits points. Ces graphiques orthographiques sont ceux qui invitent à aller plus loin ou à taire une phrase laissée en suspens. Les trois petits points sont le moment où le lecteur prend la main sur l’auteur. Le moment où l’imagination du lecteur dépasse l’écriture de l’auteur. Comme le sujet Écriture/Lecture a été scindé en deux billets, je vous invite donc à lire le premier (ici) avant de poursuivre sur l’écriture au Musée du Louvre. Car, comme je l’avais promis, je vais vous dévoiler le meilleur moyen d’être exposé au Louvre en qualité d’auteur.

Nicolas Kratzer, astronome de Hans Holbein

Nicolas Kratzer, astronome de Hans Holbein

Lire la suite

Mise à l’index

Au Louvre, j’aime la Mise à l’index. Quel meilleur sarcasme pour le lecteur qui consulte ce texte sur un support informatique. Initialement consacré à l’écriture ET la lecture, le billet sera scindé en deux. Aujourd’hui nous verrons donc le livre dans les arts au Musée du Louvre avant de vous donner les meilleurs conseils sur les écrits qu’il faut rédiger si vous souhaitez que la postérité vous expose au musée.

Saint Jérôme méditant de Jan Cornelisz Vermeyen

Saint Jérôme méditant de Jan Cornelisz Vermeyen

Lire la suite

La cruche cassée

Au Louvre, j’aime La Cruche cassée de Jean-Baptiste Greuze ou comment l’artiste qui a peint les œuvres les plus empreintes du poids des traditions religieuses ou sociales peu présenter un sujet bien grivois et le peindre avec une finesse et une délicatesse troublantes.

La cruche cassée de Jean-Baptiste Greuze

La cruche cassée de Jean-Baptiste Greuze

Lire la suite

Le départ pour la chasse, à proximité d’un palais

Au Louvre j’aime Le départ pour la chasse, à proximité d’un palais de Philips Wouwermans. Les salles flamandes du Louvre (Deuxième étage, aile Richelieu) sont fermées pour presque une année, cette réfection, un peu longue, ne doit pas nous interdire de s’extasier devant quelques tableaux du Nord de l’Europe. Je suis donc allé puiser dans mes réserves personnelles pour ressortir ce tableau (Quand je dis réserves personnelles n’allez pas croire que je dispose d’un fond de maîtres flamands dans ma cave, il s’agit de photos qui ont étaient prises avant la fermeture des salles).

Le départ pour la chasse, à proximité d'un palais de Philips Wouwermans

Le départ pour la chasse, à proximité d’un palais de Philips Wouwermans

Lire la suite