Pied de nez

Au Louvre, j’aime le pied de nez. Le pied de nez c’est toujours mieux que la queue de poisson. Le pied ayant déjà était traité de l’extérieur au travers de l’article sur les chaussettes, j’ai eu envie de vous pousser à regarder plus loin que le bout de votre nez, parce que c’est une chance énorme, au Musée du Louvre, de pouvoir s’approcher si près des œuvres, pouvoir presque coller son nez dessus. Arriver à pouvoir saisir un tel niveau de détails. Même si à la fin cela fait loucher.

Portrait de Dominique-Jean Larrey, ancien chirurgien en chef de l'armée d'Egypte, futur baron d'Empire d'Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson

Portrait de Dominique-Jean Larrey, ancien chirurgien en chef de l’armée d’Égypte, futur baron d’Empire d’Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson

Ainsi, à se promener le nez au vent dans les salles, on découvre les gardiens qui luttent pour ne pas piquer du nez ; des touristes toujours prompts à fourrer leur nez partout ; les copistes qui dessinent les doigts dans le nez ; les guides qui font visiter en menant leur troupeau par le bout du nez. J’arrête là vous aurez compris que je veux m’attarder sur ce truc que l’on retrouve sur chaque portrait, qui se voit comme le nez au milieu du visage, le fameux nez.

Tête de figurine déminine

Tête de figurine déminine

Normalement un billet « thématique » vient de l’accumulation d’indices piochés dans différentes œuvres. Ici c’est un peu différent, tout vient d’un seul tableau qui m’a toujours surpris au Louvre : Portrait d’un vieillard et d’un jeune garçon de Domenico Ghirlandaio. En effet, tout au long de ce blog, je n’ai eu de cesse de railler les peintres contraints par contrat d’embellir leur commanditaire : des vierges plus bonnes que les plus bonnes de tes copines en passant par des petits marquis sapés comme jamais. Les portraits du Musée du Louvre sont avant tout le pinacle de la vanité, des boursoufflures d’ego. En cela le Portrait d’un vieillard et d’un jeune garçon diffère de tous les autres portraits. Comment/Pourquoi accepter de laisser dans l’histoire la trace de ce nez-là ? C’est fascinant de payer pour être représentant avec une telle trogne.

Portrait d'un vieillard et d'un jeune garçon de Domenico Ghirlandaio

Portrait d’un vieillard et d’un jeune garçon de Domenico Ghirlandaio

Partant de ce portrait, j’ai suivi les tarins louvresques et des nez j’en ai trouvé sur presque tous les visages, on peut reconnaître une certaine universalité au nez, au moins dans le monde des arts. Par contre c’est dans son exécution que les choses peuvent diverger alors pour commencer, un petit traité de dessin anatomique, ou comment dessinez un nez de profil :

Prolémée Ier Sôter, roi d'Egypte

Prolémée Ier Sôter, roi d’Egypte

  • Prenez la lèvre supérieure, ajoutez l’épaisseur d’un pouce puis à partir de ce point, tirez un trait vertical jusqu’à un peu plus de la moitié des yeux.
Prolémée Ier Sôter, roi d'Egypte

Prolémée Ier Sôter, roi d’Egypte

  • Revenez à la base, au-dessus de la lèvre, et dessinez un trait, plus ou moins, perpendiculaire au premier. La longueur de ce trait est laissée à l’appréciation de l’artiste.
Prolémée Ier Sôter, roi d'Egypte

Prolémée Ier Sôter, roi d’Egypte

  • A la fin de ce dernier trait, remonter de biais vers le point situé au niveau du milieu des yeux.
Prolémée Ier Sôter, roi d'Egypte

Prolémée Ier Sôter, roi d’Egypte

  • Bravo, vous venez de dessiner un superbe nez de profil ! Ou un splendide triangle rectangle.

    Prolémée Ier Sôter, roi d'Egypte

    Prolémée Ier Sôter, roi d’Egypte

Et le nez grec ? clament les hellénistes ! D’abord je leur dirais : « Souviens-toi de ton père, ô Achille égal aux Dieux ! », ensuite le nez grec vient plus d’un problème de myopie de l’artiste que d’autre chose. Hors des musées personne n’a le nez grec. Vous prenez la naissance des cheveux et vous tirez un trait à 45° jusqu’à la lèvre supérieure. Bravo, vous avez un nez grec. Cela a la rectitude du kopis et la froideur de la lame. Il n’y a peut-être pas matière à s’éterniser dessus.

Eva Prima Pandora de Jean Cousin

Eva Prima Pandora de Jean Cousin

Chez un artiste non-myope vous avez des courbes, des formes, des creux, des valons, c’est mignon.

Femme prenant des fruits d'Abraham Brueghel

Femme prenant des fruits d’Abraham Brueghel

Bon revenons à nos mathématiques nasales appliquées après ce détour hellène. Tout le monde se souvient de l’hypoténuse ? Alors j’ai classé les nez au Musée du Louvre selon leur hypoténuse. Pour les personnes qui ne se souviennent pas de l’hypoténuse c’est le troisième trait dessiné plus haut dans mon petit traité de dessin anatomique. Donc cette hypoténuse présente l’avantage de nous donner trois grandes catégories :

  • Le nez rectangle,
L'Empereur Marc Aurèle lors de son adoption par Antonin le Pieux en 138 après J.-C.

L’Empereur Marc Aurèle lors de son adoption par Antonin le Pieux en 138 après J.-C.

  • Le nez avec  hypoténuse convexe,
Blaise Pascal d'Augustin Pajou

Blaise Pascal d’Augustin Pajou

  • Le nez avec  hypoténuse concave.
Louis XIV à l'âge de cinq ans de Jacques Sarazin

Louis XIV à l’âge de cinq ans de Jacques Sarazin

Si l’hypoténuse est convexe ou concave ce n’est plus un triangle ! C’est une image chers mathématiciens, de toute façon le plaisir du nez au Musée du Louvre ne réside pas dans des profils de médailles. Nous avons vu combien le nez grec pouvait être décevant par sa perfection. Le mauvais esprit qui caractérise ce blog oblige à aller chercher des nez plus typiques, des nez qui finalisent une frimousse ou mieux encore des nez qui font une gueule.

Scène de cabaret de Louis Léopold Boilly

Scène de cabaret de Louis Léopold Boilly

Le parement de Narbonne

Le parement de Narbonne

Au-delà du Portrait d’un vieillard et d’un jeune garçon de Domenico Ghirlandaio, il est à noter qu’une véritable lutte des classes nasales a lieu au Louvre. D’une part les nobles à fin tarin, d’autre part les péquenauds à gros groin. Dans l’entre deux, le bourgeois dont le nez permet de déterminer le sarcasme que le peintre a souhaité placer dans son portrait. Mais revenons à mon hypoténuse fluctuante.

Le charlatan, ou L'arracheur de dents de Giandomenico Tiepolo

Le charlatan, ou L’arracheur de dents de Giandomenico Tiepolo

Le nez-rectangle. Celui chez qui l’hypoténuse est la moins variable. C’est le nez passe-partout. C’est le nez sans risque que l’on représente pour un commanditaire dont on n’arrive pas trop à percer le secret. Le nez-rectangle c’est un gage de qualité et de peu d’erreur possible. C’est la forme la plus simple à représenter au premier abord mais aussi celle sur laquelle on n’a pas le droit de se louper.

Un carabinier de Théodore Géricault

Un carabinier de Théodore Géricault

Buste de satyre, dit Faune de Vienne

Buste de satyre, dit Faune de Vienne

Saint Antoine abbé de Matteo Giovannetti

Saint Antoine abbé de Matteo Giovannetti

Cinq maîtres de la Renaissance florentine

Cinq maîtres de la Renaissance florentine

Portrait de Mariano Giosi fils de Jean-Baptiste Mauzaisse

Portrait de Mariano Giosi fils de Jean-Baptiste Mauzaisse

Charles V

Charles V

Les Israélites recueillant la manne dans le désert de Nicolas Poussin

Les Israélites recueillant la manne dans le désert de Nicolas Poussin

Sarcophage à guirlandes

Sarcophage à guirlandes

L'inspecteur des scribes Raherka et sa femme Merséânkh

L’inspecteur des scribes Raherka et sa femme Merséânkh

L'enlèvement des Sabines de Nicolas Poussin

L’enlèvement des Sabines de Nicolas Poussin

Le scribe accroupi

Le scribe accroupi

Tête barbue coiffée d'une dépouille d'oiseau ; Sérapis

Tête barbue coiffée d’une dépouille d’oiseau ; Sérapis

Portrait d'un patricien vénitien d'Alessandro Vittoria

Portrait d’un patricien vénitien d’Alessandro Vittoria

Antinoüs en Dionysos

Antinoüs en Dionysos

La déposition de croix de Pietro da Rimini

La déposition de croix de Pietro da Rimini

L'empereur Caligula

L’empereur Caligula

Le nez-rectangle c’est un gage d’antique et de savoir-faire. C’est aussi une forme de perfection nasale assez rare dans la nature et qui traduit une forme de sublimation du personnage représenté. Un pharaon, un dieu, un roi peuvent avoir un nez-rectangle. Et cela plus encore quand les selfies étaient rares et la comparaison difficile à établir.

Le roi Aménophis IV - Akhénaton

Le roi Aménophis IV – Akhénaton

Zeus, dieu des cieux et maître de l'Olympe

Zeus, dieu des cieux et maître de l’Olympe

Jean II le Bon, roi de France

Jean II le Bon, roi de France

Le nez-rectangle n’interdit nullement quelques variations de-ci de-là mais dans le respect de la Convention de Nez-Robi de 1975 sur la représentation du Nez dans l’Art. Je préfère préciser car je sais que vous allez me dire que tel nez n’est pas dans la bonne catégorie, etc. Je vous rappelle que je fais ce que je veux !


Le nez à hypoténuse convexe, celui qui prend alors une forme un peu enflée sur le dessus. Vous le connaissez sous le qualificatif de busquébourbonien, bec d’aigle. C’est la représentation parfaite pour un homme d’âge mûr, pour une femme de caractère, pour un prélat pour un personnage puissant et décidé.

La dame aux pensées

La dame aux pensées

Saint Louis, roi de France, et un page de Domenico Theotocopoulos

Saint Louis, roi de France, et un page de Domenico Theotocopoulos

Robert Arnauld d'Andilly, écrivain janséniste de Philippe de Champaigne

Robert Arnauld d’Andilly, écrivain janséniste de Philippe de Champaigne

Portrait de Frédéric Chopin, compositeur d'Eugène Delacroix

Portrait de Frédéric Chopin, compositeur d’Eugène Delacroix

Homme agenouillé

Homme agenouillé

Sigismondo Pandolfo Malatesta de Piero della Francesca

Sigismondo Pandolfo Malatesta de Piero della Francesca

La Cène de Philippe de Champaigne

La Cène de Philippe de Champaigne

Le général Bonaparte de Jacques-Louis David

Le général Bonaparte de Jacques-Louis David

Portrait du Révérend Père Dominique Lacordaire, de l'ordre des frères Prêcheurs de Théodore Chassériau

Portrait du Révérend Père Dominique Lacordaire, de l’ordre des frères Prêcheurs de Théodore Chassériau

Il faut un sérieux coup de main pour ne pas trop prolonger ou accentuer un nez à hypoténuse convexe. C’est un délicat travail entre le trop et le trop peu, un savant mélange d’observation et de dosage.

La vierge de l'Annonciation de Pompeo Batoni

La vierge de l’Annonciation de Pompeo Batoni

Trois Prophètes

Trois Prophètes

Portrait de l'artiste de Nicolas Poussin

Portrait de l’artiste de Nicolas Poussin

Le jugement de Salomon de Nicolas Poussin

Le jugement de Salomon de Nicolas Poussin

Ulpius Crotonensis

Ulpius Crotonensis

Quatre scènes de la légende de saint Georges de Bernat Martorell

Quatre scènes de la légende de saint Georges de Bernat Martorell

Portrait d'Antonio Canova, sculpteur de François Gérard

Portrait d’Antonio Canova, sculpteur de François Gérard

Portrait présumé de Marie-Anne Mancini, duchesse de Bouillon de Nicolas de Largillierre

Portrait présumé de Marie-Anne Mancini, duchesse de Bouillon de Nicolas de Largillierre

Portrait du poète Hésiode

Portrait du poète Hésiode

La vierge et l'enfant de Deodato Orlandi

La vierge et l’enfant de Deodato Orlandi

La vierge et l'enfant entre saint Jérôme et saint Grégoire le grand de Bernardino di Betto

La vierge et l’enfant entre saint Jérôme et saint Grégoire le grand de Bernardino di Betto

Portrait de jeune homme d'Alessandro Filipepi

Portrait de jeune homme d’Alessandro Filipepi

Henri D'albret et François de Lozzaine, duc de Guise de Leonard Limosin

Henri D’albret et François de Lozzaine, duc de Guise de Leonard Limosin

Au Louvre, j'aime Le pied de nez

Au Louvre, j’aime Le pied de nez

L'imposition de la chasuble à saint Ildefonse de Maître de Saint Ildefonse

L’imposition de la chasuble à saint Ildefonse de Maître de Saint Ildefonse

La flagellation de Jaume Huguet

La flagellation de Jaume Huguet

La préséance de la France reconnue par l'Espagne de Martin van den Bogaert

La préséance de la France reconnue par l’Espagne de Martin van den Bogaert

Grotesque : Bossu souffrant d'acromégalie

Grotesque : Bossu souffrant d’acromégalie


Le nez à hypoténuse concave, celui qui prend alors une forme un peu creusée sur le dessus. Vous le connaissez sous le qualificatif de trompettemutinretroussé. C’est la représentation parfaite pour l’enfant, les anges.

L'enfant au toton de Jean-Siméon Chardin

L’enfant au toton de Jean-Siméon Chardin

Buste d'enfant de Germain Pilon

Buste d’enfant de Germain Pilon

La vierge et l'enfant entourés de Maître de Burgo de osma

La vierge et l’enfant entourés de Maître de Burgo de osma

La vierge et l'enfant entourés de quatre anges de Maïtre de la Nativité de Castello

La vierge et l’enfant entourés de quatre anges de Maïtre de la Nativité de Castello

Ange en adoration, tourné vers la gauche de Guido di Pietro

Ange en adoration, tourné vers la gauche de Guido di Pietro

Le nez à hypoténuse concave semble être la forme idéale pour les femmes dont on sait bien que la lessive et le ménage les éloignent des vraies priorités de la vie.

La vierge et l'enfant de Giovanni da Modena

La vierge et l’enfant de Giovanni da Modena

La nativité de la Vierge de Nicolas Dipre

La nativité de la Vierge de Nicolas Dipre

Portrait d'une jeune princesse de la maison d'Este d'Antonio du Puccio

Portrait d’une jeune princesse de la maison d’Este d’Antonio du Puccio

La mort de Saphire de Nicolas Poussin

La mort de Saphire de Nicolas Poussin

La charité romaine de Charles Mellin

La charité romaine de Charles Mellin

Vertumne et Pomone

Vertumne et Pomone

Le débarquement d'Hélène conduite par Pâris au Palais de Priam, à Troie de Gérard de Lairesse

Le débarquement d’Hélène conduite par Pâris au Palais de Priam, à Troie de Gérard de Lairesse

Marie-Louise de Savoir, reine d'Espagne de jean Garavaque

Marie-Louise de Savoir, reine d’Espagne de jean Garavaque

Autant le noble aura le nez-rectangle ou le nez à hypoténuse convexe, autant le peigne-cul ou le simplet aura le nez à hypoténuse concave. Comme si ce profil encore enfantin était lié à un retard du développement intellectuel.

La lecture d'Adriaen van Ostade

La lecture d’Adriaen van Ostade

Le marché aux herbes à Rome, près du Capitole de Johannes Lingelbach

Le marché aux herbes à Rome, près du Capitole de Johannes Lingelbach

La forge ou Un maréchal dans sa forge de Louis Le Nain

La forge ou Un maréchal dans sa forge de Louis Le Nain

Le rixe de Gaspare Traversi

Le rixe de Gaspare Traversi

Le buveur à la fenêtre d'Adriaen van Ostade

Le buveur à la fenêtre d’Adriaen van Ostade

Le tailleur de plumes d’Adrian Brouwer

Jésus guérissant un sourd-muet de Bartholomeus Breenbergh

Jésus guérissant un sourd-muet de Bartholomeus Breenbergh

Enfin le nez à hypoténuse concave, sert aussi à représenter les plaisirs de la vie et ceux qui savent s’y abandonner.

L'architecte Antonio dal Ponte de Jacopo dal Ponte

L’architecte Antonio dal Ponte de Jacopo dal Ponte

Portrait de jeune homme d'Alessandro Filipepi

Portrait de jeune homme d’Alessandro Filipepi

Satyre (faune) jouant de la flûte

Satyre (faune) jouant de la flûte

Portrait d'un jeune artiste de Jean-Honoré Fragonard

Portrait d’un jeune artiste de Jean-Honoré Fragonard


Ceci pourrait être un bis repetita de la catégorie Le nez à hypoténuse convexe, car nous y retrouvons la forme initiale, sauf qu’ici les artistes ont pris soin de faire cascader l’arête du nez avec une bosse d’un volume variable mais qui renforce un peu plus l’impression de puissance qui se dégage du tarin.

Portrait de Philippe Coypel, écuyer du Roi et frère de l'artiste de Charles-Antoine Coypel

Portrait de Philippe Coypel, écuyer du Roi et frère de l’artiste de Charles-Antoine Coypel

Gaston d'Orléans

Gaston d’Orléans

Acteur de l'Atellante

Acteur de l’Atellante

Blaise Pascal d'Augustin Pajou

Blaise Pascal d’Augustin Pajou

Georges Cuvier de Pierre-Jean David

Georges Cuvier de Pierre-Jean David

Tête de saint Matthieu de Jean-Auguste-Dominique Ingres

Tête de saint Matthieu de Jean-Auguste-Dominique Ingres

La tentation de saint Antoine (petite version) de David Teniers

Le cardinal Léopold de Médicis de Giambattiste Foggini

Le cardinal Léopold de Médicis de Giambattiste Foggini

Tête et masque de grotesques

Tête et masque de grotesques

Frédéric de la Tour du Pin, marquis de Gouvernet d'Edme Bouchardon

Frédéric de la Tour du Pin, marquis de Gouvernet d’Edme Bouchardon

Les charlatans italiens de Karel Dujardin

François Arago de Pierre-Jean David

François Arago de Pierre-Jean David

Portrait de trois hommes de François-André Vincent

Portrait de trois hommes de François-André Vincent

Auguste Mariette de Joseph Gabriel Sentis de Villemür

Auguste Mariette de Joseph Gabriel Sentis de Villemür

Pan poursuivant Syrinx sous le regard de l'Amour de Claude Michel

Pan poursuivant Syrinx sous le regard de l’Amour de Claude Michel

Le connétable Henri de Montmorency d'Hubert Le Sueur

Le connétable Henri de Montmorency d’Hubert Le Sueur


Et puis parce que le Musée du Louvre est le Musée du Louvre et que les antiquités remontent à la plus haute Antiquité, il peut arriver que le temps ait tronqué une partie de l’anatomie des statues. Pour la partie basse, il existe un billet sur ce thème, pour la partie haute c’est souvent le nez qui prend, offrant alors l’occasion d’une galerie de gueules cassées qui n’a rien à envier aux rescapés de la Grande Guerre.

Portrait du Sage Pittacos

Portrait du Sage Pittacos

Seleucos Ier Nicator, roi de Syrie

Seleucos Ier Nicator, roi de Syrie

Ptolémée X Alexandre Ier

Ptolémée X Alexandre Ier

Et le buste de Cicéron n’a pas son nez ! Je sais que vous vous en fichez bandes de grecs ! Mais pour un latiniste, l’auteur de Quo usque tandem abutere, Catilina, patientia nostra ? est intéressant à voir en sculpture. Cicéron, ce n’est pas son nom (Marcus Tullius), mais son surnom (pois chiche) donné en raison de … la forme de son nez.

Cicéron de Somine Bianco

Cicéron de Somine Bianco


Et oui, on peut faire l’Histoire simplement à travers un nez ! Vous souvenez-vous de la théorie d’Alexandre Dumas dans Le Vicomte de Bragelonne ? Louis XIV aurait un frère jumeau qu’il aurait fait enfermer en lui imposant un masque de fer sur le visage pour éviter qu’il soit reconnu. Et bien cette théorie se vérifie au Musée du Louvre.

Voici Louis XIV à 5 ans :

Louis XIV à l'âge de cinq ans de Jacques Sarazin

Louis XIV à l’âge de cinq ans de Jacques Sarazin

Puis le voici adulte :

Louis XIV de François Girardon

Louis XIV de François Girardon

Jusque-là tout est normal, au cours d’une vie le nez, comme les oreilles, continue de grandir. Mais maintenant regardons le profil de son papa Louis XIII.

Louis XIII, roi de France de Francesco Bordoni

Louis XIII, roi de France de Francesco Bordoni

Et de son grand-papa Henri IV.

Henri IV de Matthieu Jacquet

Henri IV de Matthieu Jacquet

Soit Dumas a raison, soit Louis XIV a pris du côté de sa maman. Le nez dit bourbon serait en fait autrichien. Que de révélations !

Anne d'Autriche, reine de France de Rubens

Anne d’Autriche, reine de France de Rubens

Et puisque vous êtes au Louvre vous pouvez admirer les pifs royaux. Pour ma part je me limiterai à deux François Ier, ce qui est toujours mieux qu’un seul François II.

Portrait de François Ier de Tiziano Vecellio

Portrait de François Ier de Tiziano Vecellio

Retable de la Sainte-Chapelle : La crucifixion, la résurrection de Leonard Limosin

Retable de la Sainte-Chapelle : La crucifixion, la résurrection de Leonard Limosin


Le mauvais esprit de ce blog m’impose une halte sur quelques nez peu humains mais tellement caractéristiques :

Persée et Andromède de Pierre Puget

Persée et Andromède de Pierre Puget

L'agonie de saint Marie-Madeleine de Josefa de Ayala Cabreira

L’agonie de saint Marie-Madeleine de Josefa de Ayala Cabreira

Christ bénissant

Christ bénissant

Statue du dieu Horus

Statue du dieu Horus

Le sommeil de Titania de Richard Dadd

Le sommeil de Titania de Richard Dadd

L'été de Giuseppe Arcimboldo

L’été de Giuseppe Arcimboldo

Tête de cheval blanc, dit Spike du Manoir de Théodore Géricault

Tête de cheval blanc, dit Spike du Manoir de Théodore Géricault


Quant à la question de savoir si « Le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé. » Le Musée du Louvre apporte une réponse qui ne ravira pas Blaisouille mais qui est frappée du sceau de la vérité historique, Cléopâtre était une grecque.

La mort de Cléopâtre d'Alessandro Turchi

La mort de Cléopâtre d’Alessandro Turchi

Cléopâtre de Claude Bertin

Cléopâtre de Claude Bertin

Certains trouveront que c’est un peu court et que l’on peut dire bien des choses en somme en variant le ton par exemple, moi je m’arrête là, jugeant qu’à vue de nez j’ai présenté ce que j’ai trouvé comme les plus belles narines du musée. Et si vous ne me croyez pas, venez voir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s