Bandar-Log

Au Louvre, j’aime les Bandar-Log. Les quoi ? Je vais aider vos cervelles sur-cultivées en les rabaissant à des joies plus enfantines. Si je vous dis Ours comme Baloo, loups comme Akela, éléphants comme Hati vous comprendrez qu’aujourd’hui je continue mon voyage dans le bestiaire des animaux du Livre de la Jungle avec les Bandar-Log, nom donné par Rudyard Kipling aux bandes de singes dans son conte initiatique.

Le singe peintre, dit aussi Intérieur d'atelier d'Alexandre-Gabriel Decamps

Le singe peintre, dit aussi Intérieur d’atelier d’Alexandre-Gabriel Decamps

« Dis donc espèce d’escroc notoire ! Pourquoi le lien vers les loups pointe sur ton article traitant des chiens ? » C’est le risque à vous ramener en enfance, vous perdez les convenances. Et pour vous répondre, chiens et loups sont un peu pareils et je n’ai pas d’article sur les loups. De la même manière, je vous avertis que je ne rentrerai pas dans le petit jeu des physiques ingrats. Si les infantes espagnoles, à force de mariages consanguins, étaient représentées à côté de singes pour réduire leur laideur, ne comptez pas sur moi pour me moquer de physiques disgracieux ou simiesques des pauvres chimpanzés.

L'infante Marguerite de Juan Bautista Martinez del Mazo

L’infante Marguerite de Juan Bautista Martinez del Mazo

La vierge à l'enfant de Maître H.L.

La vierge à l’enfant de Maître H.L.

Le visiteur-chasseur qui recherche au Musée du Louvre notera ce conseil : Les chiens sont très faciles à trouver, les ours sont bien cachés et les singes sont étrangement très cantonnés. Ce cantonnement est d’ailleurs sans surprise : On trouve les singes dans les régions chaudes disposant d’un département au Musée du Louvre. En Égypte :

Singe agrippant une colonne

Singe agrippant une colonne

Vases canopes du prêtre d'Amon Padiouf

Vases canopes du prêtre d’Amon Padiouf

En Mésopotamie :

Statuette de guenon

Statuette de guenon

Singe chaussé de bottes, portant un flacon à fard

Singe chaussé de bottes, portant un flacon à fard

Dans la péninsule arabique :

Trois carreaux à décor animalier

Trois carreaux à décor animalier

Pyxide au nom d'Al-Mughira

Pyxide au nom d’Al-Mughira

« Ben c’est tout à fait normal. Tu croises souvent des singes dans les rues ? » Je ne sais si c’est le retour en enfance mais vos commentaires sont sarcastiques. Moi je croise régulièrement des singes dans mon quartier, les singes de Jacques Brel : « Mais ils sont arrivés et c’est à coups de bâtons / Que la raison d’État a chassé la raison / Et c’est depuis lors qu’ils sont civilisés / Les singes de mon quartier. »

Livre des Morts du prêtre de Min Pasenedjemib surnommé Toutou

Livre des Morts du prêtre de Min Pasenedjemib surnommé Toutou

Dessin humoristique : un singe fait danser une fille au son du double hautbois

Dessin humoristique : un singe fait danser une fille au son du double hautbois

Nos villes européennes sont devenues aseptisées mais longtemps le singe côtoyait la vache ou l’ours sur les champs de foire. En échange d’un numéro du macaque, son propriétaire se retrouvait exonéré de droit d’octroi, c’était alors payer en monnaie de singe. Et la langue française a conservé de multiples expressions avec les singes qui sont la preuve évidente que leur bascule dans le langage est consécutive à une fréquentation importante des pithèques : « Le singe plus il monte haut et plus il montre son cul », « Ce n’est pas aux singes qu’on apprend à faire les grimaces », « Il y a plus de singes, que de saints », « Les femmes sont saintes à l’église, diables à la maison, singes au lit ». Trois petits tours et le singe a disparu de nos rues. Adieu Eme le singe et dame Rukenawz la guenon du Roman de Renard. Adieu les ouistitis des fables de La Fontaine.

Deux singes pillant une corbeille de fruits de Frans Snyders

Deux singes pillant une corbeille de fruits de Frans Snyders

La Terre ou Le Paradis de Jan Brueghel

La Terre ou Le Paradis de Jan Brueghel

Jean de La Fontaine de Pierre Julien

Jean de La Fontaine de Pierre Julien

Le roi Louis XIII accueillant la reine d'Autriche et le dauphin de Juste d'Egmont

Le roi Louis XIII accueillant la reine d’Autriche et le dauphin de Juste d’Egmont

Le charlatan ou L'arracheur de dents de Giandomenico Tiepolo

Le charlatan ou L’arracheur de dents de Giandomenico Tiepolo

Figures de Sibylles

Figures de Sibylles

L'enlèvement d'Hélène de Guido Reni

L’enlèvement d’Hélène de Guido Reni

Fruits et légumes avec un singe, un perroquet et un écureuil de Frans Snyders

Fruits et légumes avec un singe, un perroquet et un écureuil de Frans Snyders

La Sibylle de Tibur d'Antoine Caron

La Sibylle de Tibur d’Antoine Caron

Minerve chassant les Vices du jardin de la Vertu d'Andrea Mantegna

Minerve chassant les Vices du jardin de la Vertu d’Andrea Mantegna

Pourtant c’est cette ressemblance avec l’homme qui a doté le singe d’une aura exceptionnelle. Chez les égyptiens, il est Thot le scribe qui connait la réalité. Dans le Ralayana il est Hanuman l’allié de Rama. En Afrique il est le forgeron voleur de feu (variante de Prométhée). Dans le reste de l’Asie il est le symbole de la sagesse (comme les trois singes sourds, aveugles et muets du temple de Nikko).

Le dieu Thot sous forme de babouin

Le dieu Thot sous forme de babouin

Babouin à quéquette

Babouin à quéquette

Voici la fracture de deux mondes avec d’une part un animal malin, rusé, agile ; tel que l’on voit le singe en Orient. Et d’autre part la personnification de la folie et de la vanité ; tel que l’on voit le singe en Occident. Quand l’Asie s’émerveille des talents de l’animal, l’Occident craint sa ressemblance trop forte avec l’homme. On adore ou on déteste le singe car il nous ressemble tant. L’ours est plantigrade comme l’homme mais il est solitaire. Il n’a pas la solidarité de la tribu des singes qui ressemble à un condensé de l’Homme.

Singe cercopithèque et son petit

Singe cercopithèque et son petit

Pendentif en forme de singe

Pendentif en forme de singe

Mais cette ressemblance nous effraye souvent car elle porte en elle cette animalité dont notre humanité aurait été débarrassée par des siècles de civilisation. Sur l’air bien connu de L’homme, cet animal doué de raison. Comme pour l’ours, le singe devient le négatif des actions des hommes. « Le rire fait ressembler l’homme au singe » psalmodie le vieil abbé dans Le nom de la rose.

Le singe peintre de Jean-Siméon Chardin

Le singe peintre de Jean-Siméon Chardin

Singe jouant de la harpe trigone

Singe jouant de la harpe trigone

Instant anecdote : Pendant les guerres napoléoniennes un bateau fit naufrage au large de Hartlepool (Angleterre). Le seul survivant fut un singe que son propriétaire avait affublé d’un costume de soldat français (humour anglais). Persuadé d’avoir découvert un français (ils n’en avaient jamais vu), les hartlepooliens et les hartlepooliennes emprisonnèrent la bête et le pendirent (Je vous conseille l’excellente bande dessiné Le Singe d’Hartlepool qui retrace cette histoire). L’homme est un singe pour l’homme et bien des femmes sont des guenons, mais c’est un autre sujet.

Statuette : petit singe

Statuette : petit singe

Au Louvre, j'aime les Bandar-LogJ’évoquais la similitude entre l’ours et le singe dans cette façon qu’ils ont de ressembler à l’homme. L’un est plantigrade comme l’homme, l’autre à des gestes qui semblent le singer. Cela devient alors pire pour le singe qui est notre ancêtre direct. Voir le singe c’est voir qui nous sommes, car honnêtement sur l’échelle de l’évolution la période entre la descente des arbres et l’invention du Wi-Fi est ridiculement courte. Nous restons ces boules de poils qui se cassent la figure après avoir senti leur doigt issu de leurs fesses. Et nous avons ri car le singe ressemble à cet instant tellement à l’homme. Ou le contraire.

Etui à kohol : singe agrippant un palmier

Etui à kohol : singe agrippant un palmier

D’ailleurs quand la peinture souhaite railler les hommes, leurs habitudes de meute, leur vanité et leur soi-disant supériorité, rien de tel que les traits du singe pour les remettre à leur vraie place, celle qui est juste à côté du régime de bananes.

Le singe antiquaire de Jean-Siméon Chardin

Le singe antiquaire de Jean-Siméon Chardin

Le singe, comme de nombreux animaux, eut aussi droit à son propre procès. Longtemps les animaux comparurent devant les tribunaux. Ils avaient droit à des avocats et étaient souvent condamnés à mort. Sous le nom de Procès du singe il s’agissait de déterminer, en 1925 dans le Tennessee (je ne remonte pas là au mitan du Moyen Age), s’il était possible d’apprendre en cours de SVT aux enfants que l’homme descendait du singe et non d’une côtelette d’Adam. Je ne vous raconte pas la fin (je l’ai déjà fait pour Le singe d’Hartlepool) mais comme c’est américain, donc cela donna aussi lieu à un film Inherit the Wind.

L'entrée des animaux dans l'arche de Noé de Jacopo dal Ponte

L’entrée des animaux dans l’arche de Noé de Jacopo dal Ponte

Singes domestiqués pour la cueillette des noix doum

Singes domestiqués pour la cueillette des noix doum

Et au milieu de tout cela, les singes au Musée du Louvre ? Ils sont assis, couchés, debout, ils portent bottes ou jouent de la musique, ils sont dieux ou colifichets mais ils offrent un des bestiaires les plus beaux et les plus variés qui soit dans le musée. Quand le chien est servilement couché, quand le cheval en enfourché, quand le bœuf est coincé entre un âne et une vierge qui accouche, quand le chat guette sournoisement l’oiseau ; le singe fait le singe. Le singe est partout, semble sauter de vitrines en tableaux, apparaître ici, se cacher là. Prend la pose pour laisser le temps au visiteur de prendre sa photo avant de regrimper sur les hautes branches de son arbre. Au Musée du Louvre le singe semble être un des seuls animaux vraiment vivant et c’est très agréable à regarder.

Singe assis portant un petit sur son dos

Singe assis portant un petit sur son dos

Thot babouin protège un général de Ramsès II

Thot babouin protège un général de Ramsès II

Singe flûtiste

Singe flûtiste

Amulette en forme de singe accroupi mangeant

Amulette en forme de singe accroupi mangeant

Je pioche ma conclusion dans Le singe de Hartlepool, « La nation est une société unie par des illusions sur ses ancêtres et par la haine commune de ses voisins » (Dean William R.Inge). Amis gaulois c’est cadeau ! Ne méprisez pas les singes, ils sont plus que vos cousins, ils sont vos ancêtres. Le Musée du Louvre vous permet de feuilleter l’album de photos familiales d’une autre façon. Et si vous ne me croyez pas, venez voir.

Tête de singe

Tête de singe


Sur le thème du singe au Musée du Louvre :

Singe embrassant son petit

Singe embrassant son petit

Livre des morts du prêtre de Min Pasenedjemib surnommé Toutou

Livre des morts du prêtre de Min Pasenedjemib surnommé Toutou

La descente aux Limbes

La descente aux Limbes

Singe accroupi

Singe accroupi

Singe de Giambologna

Femmes entourées de singes, chatte à tête de femme

Femmes entourées de singes, chatte à tête de femme

Singes en soldat, en tunique féminine

Singes en soldat, en tunique féminine

Singe cercopithèque et son petit

Singe cercopithèque et son petit

Sceau en forme de singe avec son petit

Sceau en forme de singe avec son petit

Amulettes de momie en verre moulé

Amulettes de momie en verre moulé

Les divertissements champêtres, décor d’arabesque : La danse

Singe devant un plat

Adam et Eve de Conrad Meit

Adam et Eve de Conrad Meit

Thot en babouin assis

Thot en babouin assis

Scène allégorique

Scène allégorique

Singe jouant de la lyre

Singe jouant de la lyre

La Terre ou Le Paradis de Jan Brueghel

La Terre ou Le Paradis de Jan Brueghel

Godet à huile d'embaumeur

Godet à huile d’embaumeur

Livre des Morts du prêtre de Min Pasenedjemib surnommé Toutou

Livre des Morts du prêtre de Min Pasenedjemib surnommé Toutou

Babouin

Babouin

Intérieur d’une galerie de tableaux et d’objets d’art de Cornelis de Baellieur

Singe accroupi

Singe accroupi

Le scribe royal et prêtre-lecteur en chef de Nebméroutef

Le scribe royal et prêtre-lecteur en chef de Nebméroutef

Plat ovale animé de personnages

Singe accroupi

Cheminée de Jacob Petit

Statuette de singe assis

Statuette de singe assis

L’adoration des Mages de Bernardino da Parenzo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s