Archives mensuelles : novembre 2016

L’adoration des mages

Au Louvre, j’aime L’adoration des mages de Charles de La Fosse. Où l’on découvre que la notion de rapprochement nuit très clairement à certains tableaux, que ce qui est prévu pour être regardé de loin, ne devrait pas être visible de trop près.

L'adoration des mages de Charles de La Fosse

L’adoration des mages de Charles de La Fosse

Lire la suite

Publicités

Les animaux fantastiques

Au Louvre, j’aime Les animaux fantastiques. Certains me reprocheront de voguer un peu facilement sur un succès cinématographique du moment avec un tel titre. N’y voyez pas malice, sur le lot des enfants qui chercheront sur les internets des informations à propos du dernier film de sorciers, un ou deux, auront envie d’aller voir au Musée du Louvre les animaux fantastiques proposés. C’est ma façon de contribuer à la promotion du musée auprès de la jeunesse.

Dragon de Paul-Ambroise Slodtz

Dragon de Paul-Ambroise Slodtz

Lire la suite

Un coup du lapin

Au Louvre, j’aime quand c’est un coup du lapin. Ma recherche animalière dans les tableaux du Musée du Louvre va bien au-delà du Livre de la jungle. Aujourd’hui ce sera donc Lapinou, Pan-pan, Jeannot, Roger et autres qui vont passer à la casserole.

Histoire de David de Hans Sebald Beham

Histoire de David de Hans Sebald Beham

Lire la suite

Nicolas Kratzer, astronome

Au Louvre, j’aime Nicolas Kratzer, astronome de Hans Holbein le Jeune, des fois que vous voudriez le confondre avec Hans Holbein le Vieux, son papa. Non mais vraiment vous avez de ces idées parfois confondre Hans Holbein le Jeune avec Hans Holbein le Vieux, il n’y a bien que vous pour faire ça. Un astronome c’est la promesse d’élever son regard vers les étoiles et pas uniquement le bout du doigt, de quitter la glèbe pouilleuse pour la voie lactée. Alors direction le firmament, vers l’infini et au-delà.

Nicolas Kratzer, astronome de Hans Holbein

Nicolas Kratzer, astronome de Hans Holbein

Lire la suite

Monet, Monet, Monet

Au Louvre, j’aime Monet, Monet, Monet et parodier le groupe ABBA pour m’interroger sur la place de l’argent dans le musée. Attention, il ne sera pas ici question de la tête de quémandeurs patentés que prennent les différents conservateurs pour faire payer par le public leurs acquisitions ou celle du président du Musée du Louvre faisant des gorges chaudes sur son nombre de visiteurs et donc la somme d’argent inhérente entrée dans les caisses. Il s’agit plutôt de se questionner sur la représentation de l’argent dans les œuvres.

La Richesse de Pierre-Paul Prud'hon

La Richesse de Pierre-Paul Prud’hon

Lire la suite

Le chancelier Rolin en prière devant la vierge

Au Louvre, j’aime Le chancelier Rolin en prière devant la Vierge, dit La vierge du chancelier Rolin de Jan van Eyck. Quand on goûte avec délice aux turpitudes artistiques de Jérôme Bosch ou de Pieter Huys, il est parfois reposant de regarder un tableau de van Eyck. Rassurez-vous, le repos sera de très courte durée. Ici tout semble luxe, calme et volupté pourtant le diable se cache dans les détails.

Le chancelier Rolin en prière devant la Vierge, dit La vierge du chancelier Rolin de Jan van Eyck

Le chancelier Rolin en prière devant la Vierge, dit La vierge du chancelier Rolin de Jan van Eyck

Lire la suite