Archives du mot-clé Annibal Carrache

Né à Bologne en 1560 et mort à Rome en 1609. Peintre italien.

Un conte de Noël – Games of Louvre

Au Louvre, j’aime vous narrer un conte de Noël. Au départ je pensais vous raconter l’histoire d’une adolescente et de son barbon de mari qui firent étape dans une étable où elle accoucha. Puis j’aurais raconté comment l’enfant faisait du ski nautique, sans ski, à Tibériade, s’amusait à réveiller les morts ou à multiplier les goûters. Mais je trouvais cela bien trop gros à vous faire avaler et puis cela faisait réchauffé.Au Louvre, j'aime Game of Thrones

Lire la suite

Déluge

Au Louvre, j’aime aider mon prochain à survivre au déluge. Un musée lové sur les bords d’un fleuve doit avoir des conseils à prodiguer au tout-venant. Et si ce n’est pas lui directement, on doit pouvoir tenir compter de l’expérience mise en avant par les artistes exposées. Aujourd’hui donc Que d’eau, que d’eau !

L'hiver ou le déluge de Nicolas Poussin

L’hiver ou le déluge de Nicolas Poussin

Lire la suite

Visite à l’œil

Au Louvre, j’aime visiter à l’œil. Je vous assure que celui qui aime les sensations fortes devrait s’astreindre à l’exercice de regarder les tableaux les yeux dans les yeux. Ne pas s’émerveiller de la courbe d’un visage, du doux paysage ou des belles tenues. Le visiteur exigeant  découvrirait alors les faces ahurissantes des visages du Musée du Louvre. Car c’est un point amusant, avec plus de quatre cents visites au Louvre, j’avais vu sans regarder.

Giovan Carlo Doria de Simon Vouet

Giovan Carlo Doria de Simon Vouet

Lire la suite

La sainte Cène ou Le dernier repas de Jésus-Christ avec ses disciples

Au Louvre, j’aime La sainte Cène ou Le dernier repas de Jésus-Christ avec ses disciples de Frans Pourbus. Quand on parle de cène tout le monde a en tête la fresque de Léonard de Vinci au mur d’un couvent milanais, il est d’ailleurs surprenant de voir combien cette représentation est devenue LA représentation du dernier repas christique (cette meanstreamisation de l’art). Mais le sujet de la cène est une base que tout artiste doit avoir dans son book et tout musée dans ses réserves. Dans le cas contraire vous ne pouvez prétendre être un artiste ou un musée.

La sainte Cène ou Le dernier repas de Jésus Christ de Frans Pourbus

La sainte Cène ou Le dernier repas de Jésus Christ de Frans Pourbus

Lire la suite

Sancto-bricolage

Au Louvre, j’aime Le sancto-bricolage car voici la meilleure manière de tester ses talents de bricoleur à peu de frais. Le sancto-bricolage c’est aussi une invitation au voyage, à la découverte de métiers oubliés et de pratiques millénaires. Enfin mon dernier article n’ayant pas enthousiasmé l’Église, j’ai voulu me racheter.

Saint Jean l'Evangeliste d'Alonso Cano

Saint Jean l’Evangeliste d’Alonso Cano

Lire la suite

Montrer les crocs

Au Louvre, j’aime montrer les crocs. Toi, le jeune qui cherche un métier plein d’avenir je te conjure de devenir dentiste au Musée du Louvre. Tu me répondras que tu n’as pas reçu la formation initiale nécessaire pour glisser tes doigts dans des bouches inconnues. Je te rétorquerai qu’il ne s’agit pas de vrais patients mais qu’ils ont urgemment besoin de soins dentaires.

L’arracheur de dents de Gerard Dou

Lire la suite

Mise à l’index

Au Louvre, j’aime la Mise à l’index. Quel meilleur sarcasme pour le lecteur qui consulte ce texte sur un support informatique. Initialement consacré à l’écriture ET la lecture, le billet a été scindé en deux. Aujourd’hui nous verrons donc le livre dans les arts au Musée du Louvre avant de vous donner les meilleurs conseils sur les écrits qu’il faut rédiger si vous souhaitez que la postérité vous expose au musée.

Saint Jérôme méditant de Jan Cornelisz Vermeyen

Saint Jérôme méditant de Jan Cornelisz Vermeyen

Lire la suite

De la coupe aux lèvres

Au Louvre, j’aime la distance qui existe de la coupe aux lèvres. Afin de me mettre en règle avec la législation je souhaite d’abord vous informer que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et que sa consommation reste interdite aux personnes de moins de dix-huit ans, pour les autres, cette même consommation doit se pratiquer avec modération. Ces précautions prises, nous pouvons à présent plonger dans le jaja.

Le tricheur de Georges de La Tour

Le tricheur de Georges de La Tour

Lire la suite

La glandouille

Au Louvre, j’aime l’art de la paresse ou pour le dire de façon plus moderne et plus franche, la glandouille, la glande voir la bonne grosse glande des familles. Celle qui ne produit rien si ce n’est le remord de n’avoir pas avancé sur tout ce qu’il y avait à faire. La glandouille qui est aussi la muse de mille idées.

Le colosse de Rhodes de Louis de Caullery

Le colosse de Rhodes de Louis de Caullery

Lire la suite

La lapidation de saint Étienne

Au Louvre, j’aime La lapidation de saint Étienne d’Annibal Carrache. Que les choses soient claires c’est plus la lapidation, qu’Étienne qui me branche dans ce tableau. On a les plaisirs que l’on peut.

La lapidation de saint Étienne d'Annibal Carrache

La lapidation de saint Étienne d’Annibal Carrache

Lire la suite