Archives du mot-clé Colijn de Coter

Né en 1450 et mort en 1540. Peintre primitif flamand actif à Bruxelles entre 1485 et 15221. Il a beaucoup travaillé pour l’exportation avec son atelier, notamment vers la Suède1 et l’Italie (Messine).

Saint des seins

Au Louvre, j’aime déterminer le saint des seins. Parce que j’ai été mis au défi, dans un commentaire, de traiter du sein dans sa représentation louvresque, j’ai arpenté les salles du musée, tel un pervers, ne cherchant que l’aréole, le téton ou le nichon échappé de l’échancrure des corsages. Faut arrêter, chers lecteurs, les demandes saugrenues, je passe pour quoi, moi ? D’autant que pour ne rien vous cacher, du sein au Musée du Louvre, il y en a… beaucoup et d’ailleurs le Louvre les cache très peu. J’avertis le lecteur que si de pareils objets leurs faisaient venir de coupables pensées, qu’ils traversent la rue pour aller couvrir, sur les planches du Français, ce sein qu’ils ne sauraient voir.

Les curieuses de Jean-Honoré Fragonard

Les curieuses de Jean-Honoré Fragonard

Lire la suite

Publicités

Le Christ médiateur, avec Philippe le Beau et La Vierge médiatrice, avec Jeanne de Castille

Au Louvre, j’aime beaucoup l’idée de ne pas vous présenter un mais deux tableaux dans un même billet : Le Christ médiateur, avec Philippe le Beau et La Vierge médiatrice, avec Jeanne de Castille le tout sous le pinceau de Colijn de Coter dont on retrouve dans les traits de la peinture cette espèce de joie de vivre germanique qui a fait mon bonheur lors de la descente de croix.

Le Christ médiateur, avec Philippe le Beau et La Vierge médiatrice, avec Jeanne de Castille de Colijn de Coter

Le Christ médiateur, avec Philippe le Beau et La Vierge médiatrice, avec Jeanne de Castille de Colijn de Coter

Lire la suite