Archives du mot-clé Gabriel Metsu

Né à Leyde en 1629 et enterré à Amsterdam en 1667. Peintre néerlandais du siècle d’or. Il est l’auteur de quelques tableaux à thème biblique et de nombreuses scènes de genre, dont certaines peuvent être également regardées comme des portraits.

Déluge

Au Louvre, j’aime aider mon prochain à survivre au déluge. Un musée lové sur les bords d’un fleuve doit avoir des conseils à prodiguer au tout-venant. Et si ce n’est pas lui directement, on doit pouvoir tenir compter de l’expérience mise en avant par les artistes exposées. Aujourd’hui donc Que d’eau, que d’eau !

L'hiver ou le déluge de Nicolas Poussin

L’hiver ou le déluge de Nicolas Poussin

Lire la suite

Publicités

Mise à l’index

Au Louvre, j’aime la Mise à l’index. Quel meilleur sarcasme pour le lecteur qui consulte ce texte sur un support informatique. Initialement consacré à l’écriture ET la lecture, le billet a été scindé en deux. Aujourd’hui nous verrons donc le livre dans les arts au Musée du Louvre avant de vous donner les meilleurs conseils sur les écrits qu’il faut rédiger si vous souhaitez que la postérité vous expose au musée.

Saint Jérôme méditant de Jan Cornelisz Vermeyen

Saint Jérôme méditant de Jan Cornelisz Vermeyen

Lire la suite

De la coupe aux lèvres

Au Louvre, j’aime la distance qui existe de la coupe aux lèvres. Afin de me mettre en règle avec la législation je souhaite d’abord vous informer que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et que sa consommation reste interdite aux personnes de moins de dix-huit ans, pour les autres, cette même consommation doit se pratiquer avec modération. Ces précautions prises, nous pouvons à présent plonger dans le jaja.

Le tricheur de Georges de La Tour

Le tricheur de Georges de La Tour

Lire la suite

Sourire

Au Louvre, j’aime le sourire. A l’heure de l’instantané photographique, le sourire est devenu un mot d’ordre, une règle, presque une sacro-sainte obligation et gare à celui qui ne fend pas sa face de plaisir en retroussant ses babines sur ses crocs. D’autre part, voici ce qui arrive quand un visiteur met un smiley en commentaire, je le prends comme une invitation à explorer les têtes de smiley sur les œuvres du Musée du Louvre.

Buste de satyre, dit "Faune de Vienne"

Buste de satyre, dit « Faune de Vienne »

Lire la suite

Fumer tue

Au Louvre, j’aime que Fumer tue et que les artistes ne tiennent pas compte des réglementations sanitaires pour montrer des hommes dans cette attitude classe du mec cool qui fume (quelques femmes sont aussi représentées mais elles sont très rares). J’aurais aussi pu intituler ce billet, fume c’est du flamand, vous allez vite comprendre pourquoi. Enfin, comme je sais que les mots-clés favorisent le référencement, j’ai eu peur que de parler de pipe, de plein la bouche, d’avaler, de bourrer, de culotter, me propulse en tête de YouPorn.

L'odorat (homme fumant la pipe) d'Anthonie Palamedes

L’odorat (homme fumant la pipe) d’Anthonie Palamedes

Lire la suite

Madame est servie

Au Louvre, j’aime quand Madame est servie. Le visiteur qui prend sur sa pause méridienne pour aller admirer des tableaux peut vivre comme un enfer de voir se succéder des tables remplies de victuailles et autres mets appétissants. Comme tout le monde ne se nourrit pas uniquement de tableaux, ce midi, Les Délices du Louvre*, restaurant du musée, vous propose son Menu des artistes à 15,90 €. Boissons non-comprises.

L'été de Giuseppe Arcimboldo

L’été de Giuseppe Arcimboldo

Lire la suite

Les fenêtres hollandaises

Au Louvre, j’aime Les fenêtres hollandaises, ou comment tenter en quelques signes de décrire une réalité géographique, d’évoquer une hypothèse de travail, de décrire la peinture bataves et ses spécificités ; tout en mélangeant allégrement École des Flandres et École du Nord pour faciliter ma démonstration et justifier ma passion pour les peintres septentrions.

L'Alchimiste de Thomas Wyck

L’Alchimiste de Thomas Wyck

Lire la suite