Archives du mot-clé Giovanni Battista Tiepolo

Né à Venise en 1696 et mort à Madrid en 1770. Peintre rococo et graveur italien, ayant travaillé dans plusieurs cours européennes, fait caractéristique de la circulation des artistes dans l’Europe des Lumières.

Monet, Monet, Monet

Au Louvre, j’aime Monet, Monet, Monet et parodier le groupe ABBA pour m’interroger sur la place de l’argent dans le musée. Attention, il ne sera pas ici question de la tête de quémandeurs patentés que prennent les différents conservateurs pour faire payer par le public leurs acquisitions ou celle du président du Musée du Louvre faisant des gorges chaudes sur son nombre de visiteurs et donc la somme d’argent inhérente entrée dans les caisses. Il s’agit plutôt de se questionner sur la représentation de l’argent dans les œuvres.

La Richesse de Pierre-Paul Prud'hon

La Richesse de Pierre-Paul Prud’hon

Lire la suite

Publicités

Visite à l’œil

Au Louvre, j’aime visiter à l’œil. Je vous assure que celui qui aime les sensations fortes devrait s’astreindre à l’exercice de regarder les tableaux les yeux dans les yeux. Ne pas s’émerveiller de la courbe d’un visage, du doux paysage ou des belles tenues. Le visiteur exigeant  découvrirait alors les faces ahurissantes des visages du Musée du Louvre. Car c’est un point amusant, avec plus de quatre cents visites au Louvre, j’avais vu sans regarder.

Giovan Carlo Doria de Simon Vouet

Giovan Carlo Doria de Simon Vouet

Lire la suite

La sainte Cène ou Le dernier repas de Jésus-Christ avec ses disciples

Au Louvre, j’aime La sainte Cène ou Le dernier repas de Jésus-Christ avec ses disciples de Frans Pourbus. Quand on parle de cène tout le monde a en tête la fresque de Léonard de Vinci au mur d’un couvent milanais, il est d’ailleurs surprenant de voir combien cette représentation est devenue LA représentation du dernier repas christique. Mais le sujet de la cène est une base que tout artiste doit avoir dans son book et tout musée dans ses réserves. Dans le cas contraire vous ne pouvez prétendre être un artiste ou un musée.

La sainte Cène ou Le dernier repas de Jésus Christ de Frans Pourbus

La sainte Cène ou Le dernier repas de Jésus Christ de Frans Pourbus

Lire la suite

La salutation angélique

Au Louvre, j’aime La salutation angélique d’Eustache Le Sueur. « C’est malin à cette date de parler de l’annonciation plutôt que de l’assomption ! », persifleront les mariolâtres. Je vous rappelle que je suis un ouf et que je fais ce que je veux.

La salutation angélique ou L'annonciation d'Eustache Le Sueur

La salutation angélique ou L’annonciation d’Eustache Le Sueur

Lire la suite

Mise à l’index

Au Louvre, j’aime la Mise à l’index. Quel meilleur sarcasme pour le lecteur qui consulte ce texte sur un support informatique. Initialement consacré à l’écriture ET la lecture, le billet sera scindé en deux. Aujourd’hui nous verrons donc le livre dans les arts au Musée du Louvre avant de vous donner les meilleurs conseils sur les écrits qu’il faut rédiger si vous souhaitez que la postérité vous expose au musée.

Saint Jérôme méditant de Jan Cornelisz Vermeyen

Saint Jérôme méditant de Jan Cornelisz Vermeyen

Lire la suite

Saint des seins

Au Louvre, j’aime déterminer le saint des seins. Parce que j’ai été mis au défi, dans un commentaire, de traiter du sein dans sa représentation louvresque, j’ai arpenté les salles du musée, tel un pervers, ne cherchant que l’aréole, le téton ou le nichon échappé de l’échancrure des corsages. Faut arrêter, chers lecteurs, les demandes saugrenues, je passe pour quoi, moi ? D’autant que pour ne rien vous cacher, du sein au Musée du Louvre, il y en a… beaucoup et d’ailleurs le Louvre les cache très peu. J’avertis le lecteur que si de pareils objets leurs faisaient venir de coupables pensées, qu’ils traversent la rue pour aller couvrir, sur les planches du Français, ce sein qu’ils ne sauraient voir.

Les curieuses de Jean-Honoré Fragonard

Les curieuses de Jean-Honoré Fragonard

Lire la suite

De la coupe aux lèvres

Au Louvre, j’aime la distance qui existe de la coupe aux lèvres. Afin de me mettre en règle avec la législation je souhaite d’abord vous informer que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et que sa consommation reste interdite aux personnes de moins de dix-huit ans, pour les autres, cette même consommation doit se pratiquer avec modération. Ces précautions prises, nous pouvons à présent plonger dans le jaja.

Le tricheur de Georges de La Tour

Le tricheur de Georges de La Tour

Lire la suite