Archives du mot-clé Guido di Pietro

Sancto-bricolage

Au Louvre, j’aime Le sancto-bricolage car voici la meilleure manière de tester ses talents de bricoleur à peu de frais. Le sancto-bricolage c’est aussi une invitation au voyage, à la découverte de métiers oubliés et de pratiques millénaires. Enfin mon dernier article n’ayant pas enthousiasmé l’Église, j’ai voulu me racheter.

Saint Jean l'Evangeliste d'Alonso Cano

Saint Jean l’Evangeliste d’Alonso Cano

Lire la suite

Publicités

Pied de nez

Au Louvre, j’aime le pied de nez. Le pied de nez c’est toujours mieux que la queue de poisson. Le pied ayant déjà était traité de l’extérieur au travers de l’article sur les chaussettes, j’ai eu envie de vous pousser à regarder plus loin que le bout de votre nez, parce que c’est une chance énorme, au Musée du Louvre, de pouvoir s’approcher si près des œuvres, pouvoir presque coller son nez dessus. Arriver à pouvoir saisir un tel niveau de détails. Même si à la fin cela fait loucher.

Portrait de Dominique-Jean Larrey, ancien chirurgien en chef de l'armée d'Egypte, futur baron d'Empire d'Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson

Portrait de Dominique-Jean Larrey, ancien chirurgien en chef de l’armée d’Égypte, futur baron d’Empire d’Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson

Lire la suite

De la coupe aux lèvres

Au Louvre, j’aime la distance qui existe de la coupe aux lèvres. Afin de me mettre en règle avec la législation je souhaite d’abord vous informer que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et que sa consommation reste interdite aux personnes de moins de dix-huit ans, pour les autres, cette même consommation doit se pratiquer avec modération. Ces précautions prises, nous pouvons à présent plonger dans le jaja.

Le tricheur de Georges de La Tour

Le tricheur de Georges de La Tour

Lire la suite

Petit métier oublié

Au Louvre, j’aime Les petits métiers oubliés, même si ça fait un peu vieille France rance sur l’air du c’était mieux avant. Et dans ma liste de petits métiers oubliés, je souhaite saluer les fouetteurs qui me semblent bien représentés au Musée du Louvre. Attention, je ne veux pas me mettre à dos la noble guilde des fouetteurs mais faites un peu de place aux rémouleurs, aux alchimistes, aux elfes et autres bourreaux.

Ange portant les verges et le fouet de la flagellation

Ange portant les verges et le fouet de la flagellation

Lire la suite

Carré d’as

Au Louvre, j’aime avoir comme main un  Carré d’as. Pas le personnage tricheur de Vol 747 pour Sydney, même si certaines similitudes existent. Non aujourd’hui nous serons  ethnologues pour plonger dans les passions destructrices du jeu. Moitié Patrick Bruel, moitié Claude Lévi-Strauss comme guidés par Tristes TropAs-de-Piques.

Le tricheur de Georges de La Tour

Le tricheur de Georges de La Tour

Lire la suite

G2LoQ

Au Louvre, j’aime quand G2LoQ, ou comment derrière ce code se trouve une astuce de peintres bien connue que je m’empresse de vous dévoiler. Et oui, pour toi lecteur je suis prêt à briser le serment secret du G2LoQ.

L'enlèvement d'Hélène de Guido Reni

L’enlèvement d’Hélène de Guido Reni

Lire la suite

Du sang

Au Louvre, j’aime Le sang. J’aime que les parents aient préféré conduire leurs mômes ici plutôt que de les laisser jouer à la console car la console, c’est bien connu : « C’est trop violent ! » et c’est bien connu aussi « Rien ne vaut la fréquentation des musées pour ouvrir l’esprit de nos têtes blondes aux beautés de l’art. » Bien mal leur en a pris…

Le Christ mort couché sur son linceul de Philippe de Champaigne

Le Christ mort couché sur son linceul de Philippe de Champaigne

Lire la suite