Archives du mot-clé Guillaume Coustou

Né à Lyon en 1677 et mort à Paris en 1746. Sculpteur français.

Lâchez les chiens

Au Louvre, j’aime quand vous lâchez les chiens. Certains traquent les représentations du chat au Musée du Louvre. Il suffit de plonger son regard dans le fond des tableaux pour constater l’oiseau terrorisé par le matou qui rôde autour de sa cage et s’y refuser. Certains traquent le sein, les saints ou les dessins. Mais pour celui qui cherche la petite bête, au Louvre, ce n’est pas le matou qu’il convient de traquer mais le chien, le Musée du Louvre dispose d’un chenil de belle composition et même de sa propre légende autour de l’animal.

Œdipe enfant rappelé à la vie par le berger Phrobas qui l'a détaché de l'arbre d'Antoine-Denis Chaudet

Œdipe enfant rappelé à la vie par le berger Phrobas qui l’a détaché de l’arbre d’Antoine-Denis Chaudet

Lire la suite

Publicités

Métamorphoses

Au Louvre, j’aime les Métamorphoses d’Ovide, parce qu’il suffit d’avoir lu une quantité infime de livres pour que les œuvres du Musée du Louvre s’ouvrent à vous sous un autre angle, que sans maîtriser la technique, cette petite bibliothèque vous offre d’autres histoires qui apparaissent sous le pinceau ou le burin et qu’ainsi les œuvres se répondent les uns aux autres.

Latone changeant les paysans en grenouilles

Latone changeant les paysans en grenouilles

Lire la suite

Persée et Andromède

Au Louvre, j’aime établir un petit comparatif des différents œuvres de Persée et Andromède, exposées dans le musée. Où vous allez découvrir que les histoires de famille, cela remonte à la plus haute antiquité. Et en cadeau, si vous êtes sages, vous aurez droit à une chèvre.

Persée et Andromède de Pierre Puget

Persée et Andromède de Pierre Puget

Lire la suite

La galerie d’Apollon

Au Louvre, j’aime la Galerie d’Apollon qui permet au touriste un peu pressé de combiner Vénus de MiloVictoire de Samothrace, un bout de la Grande GalerieMona Lisa, le Sacre, la Galerie d’Apollon et la boutique du musée en moins de 30 minutes.

Galerie d'Apollon Lire la suite

L’Hiver

J’aime l’hiver, pas l’hiver des gros manteaux, du froid et des nez rouges, non nous sommes dans un musée, L’hiver de Pierre Legros. Mais certainement pas celui de Jean Raon et de son fils Jean-Melchior. Faut pas déconner. Alors le Musée du Louvre prend certaines précautions dans ces cartels en indiquant que l’œuvre serait d’après Pierre Legros. Permettez-moi d’être moi timoré, dans mon billet je l’attribuerai donc à Pierre Legros. Au cas où l’artiste ne serait pas Pierre Legros qu’il se fasse connaître dans les commentaires et je modifierai.

L'Hiver de Pierre Legros

L’Hiver de Pierre Legros

Lire la suite