Archives du mot-clé Jérôme Bosch

Né vers 1450 à Bois-le-Duc et mort vers 1516. Peintre néerlandais, membre de l’Illustre confrérie de Notre-Dame.

Déluge

Au Louvre, j’aime aider mon prochain à survivre au déluge. Un musée lové sur les bords d’un fleuve doit avoir des conseils à prodiguer au tout-venant. Et si ce n’est pas lui directement, on doit pouvoir tenir compter de l’expérience mise en avant par les artistes exposées. Aujourd’hui donc Que d’eau, que d’eau !

L'hiver ou le déluge de Nicolas Poussin

L’hiver ou le déluge de Nicolas Poussin

Lire la suite

La Nef des fous

Au Louvre, j’aime La Nef des fous de Jérôme Bosch. Non, je déconne. Je n’aime pas, j’adore, je surkiffe, je me pâme devant La Nef des fous, en particulier et tous les tableaux de Jérôme Bosch en général. Je peux être dans les salles d’Océanie et traverser tout le musée simplement pour venir l’admirer. J’ai mangé mon pain noir pendant des mois, des années devant sa place presque vide, maintenant j’en profite. J’ai comme cela quelques œuvres qui font que malgré tous ses défauts (et ils sont nombreux) j’aime le musée du Louvre. Et La Nef des fous est de ce sérail-là. La Nef des fous, le Radeau de la Méduse, le Naufrage de Dom Juan, il faudra un jour que je me penche sur mon goût et ma fascination morbide pour les œuvres de perdition aquatique.

Allégorie de la gourmandise, dite La Nef des fous de Jérôme Bosch

Allégorie de la gourmandise, dite La Nef des fous de Jérôme Bosch

Lire la suite

De la coupe aux lèvres

Au Louvre, j’aime la distance qui existe de la coupe aux lèvres. Afin de me mettre en règle avec la législation je souhaite d’abord vous informer que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et que sa consommation reste interdite aux personnes de moins de dix-huit ans, pour les autres, cette même consommation doit se pratiquer avec modération. Ces précautions prises, nous pouvons à présent plonger dans le jaja.

Le tricheur de Georges de La Tour

Le tricheur de Georges de La Tour

Lire la suite

Tout pour la musique

Au Louvre, j’aime la Musique. C’est assez surprenant à écrire mais la phrase introductive de chaque billet est ce qu’elle est et je vais donc respecter cette habitude même si tout le monde sait que la musique que je préfère est celle du silence ou Bach car j’aime avoir l’impression de tutoyer les anges.

Portrait de la marquise de Pompadour de Maurice-Quentin de La Tour

Portrait de la marquise de Pompadour de Maurice-Quentin de La Tour

Lire la suite

Madame est servie

Au Louvre, j’aime quand Madame est servie. Le visiteur qui prend sur sa pause méridienne pour aller admirer des tableaux peut vivre comme un enfer de voir se succéder des tables remplies de victuailles et autres mets appétissants. Comme tout le monde ne se nourrit pas uniquement de tableaux, ce midi, Les Délices du Louvre*, restaurant du musée, vous propose son Menu des artistes à 15,90 €. Boissons non-comprises.

L'été de Giuseppe Arcimboldo

L’été de Giuseppe Arcimboldo

Lire la suite

Le retable du Parlement de Paris

Au Louvre j’aime le Retable du Parlement de ParisLa Crucifixion du Parlement de Paris de Maître de Dreux-Budé, parce que techniquement ce n’est pas un retable et que Dreux-Budé n’en est pas le peintre. Troisième retable depuis le début de ce blog, cela confine à la dévotion pour les tableaux d’autel, mais c’est souvent bien mieux que les tableaux d’hôtel où deux poneys s’ébrouent dans un pré derrière l’homme aux clés d’or. Si j’aime encore plus ce retable c’est certainement que sur la forme comme sur le fond il ne s’agit pas d’un retable mais plus de l’imagier des français célèbres. En effet il n’a jamais eu sa place dans aucune église.

Retable du Parlement de Paris, La Crucifixion du Parlement de Paris de Maître de Dreux-Budé

Retable du Parlement de Paris, La Crucifixion du Parlement de Paris de Maître de Dreux-Budé

Lire la suite

La tentation de saint Antoine

Au Louvre, j’aime La tentation de saint Antoine de Pieter Huys. Vous allez me dire que saint Antoine vous connaissez, le monsieur avec un petit nenfant et je vous répondrai : « … », non en fait je vais rester poli et ne rien répondre. Antoine avec l’enfant c’est Antoine-de-Padoue. Accessoirement l’enfant c’est Jésus. Là nous allons parler d’Antoine le Grand, d’Antoine-de-pas-Padoue, de ses caractéristiques, de ses représentations.

La tentation de Saint Antoine de Pieter Huys

La tentation de Saint Antoine de Pieter Huys

Lire la suite