Archives du mot-clé Maître de la Sainte Parenté

Monet, Monet, Monet

Au Louvre, j’aime Monet, Monet, Monet et parodier le groupe ABBA pour m’interroger sur la place de l’argent dans le musée. Attention, il ne sera pas ici question de la tête de quémandeurs patentés que prennent les différents conservateurs pour faire payer par le public leurs acquisitions ou celle du président du Musée du Louvre faisant des gorges chaudes sur son nombre de visiteurs et donc la somme d’argent inhérente entrée dans les caisses. Il s’agit plutôt de se questionner sur la représentation de l’argent dans les œuvres.

La Richesse de Pierre-Paul Prud'hon

La Richesse de Pierre-Paul Prud’hon

Lire la suite

Publicités

Lâchez les chiens

Au Louvre, j’aime quand vous lâchez les chiens. Certains traquent les représentations du chat au Musée du Louvre. Il suffit de plonger son regard dans le fond des tableaux pour constater l’oiseau terrorisé par le matou qui rôde autour de sa cage et s’y refuser. Certains traquent le sein, les saints ou les dessins. Mais pour celui qui cherche la petite bête, au Louvre, ce n’est pas le matou qu’il convient de traquer mais le chien, le Musée du Louvre dispose d’un chenil de belle composition et même de sa propre légende autour de l’animal.

Œdipe enfant rappelé à la vie par le berger Phrobas qui l'a détaché de l'arbre d'Antoine-Denis Chaudet

Œdipe enfant rappelé à la vie par le berger Phrobas qui l’a détaché de l’arbre d’Antoine-Denis Chaudet

Lire la suite

Maîtres anonymes

Au Louvre, j’aime les Maîtres anonymes. Comme les incunables en littérature, les maîtres anonymes sont souvent les pères de la peinture moderne. D’ailleurs association de la maîtrise et de l’anonymat est une hypothèse intellectuellement alléchante.

Portrait de Philippe le Beau de Maître de la légende de sainte Marie Madeleine

Portrait de Philippe le Beau de Maître de la légende de sainte Marie Madeleine

Lire la suite

La blacksploitation

Au Louvre, j’aime la Blackspoitation, ou comment calqué un modèle cinématographique des années 1970 sur les œuvres du Musée du Louvre. Comment la répétition des visites permet de s’interroger sur des thématiques au travers des époques et des mouvements artistiques. Aujourd’hui cela concernera le noir dans l’art. A ceux qui trouverons le sujet à la limite du politiquement incorrect je démontrerai que la limite est justement la place du noir dans les tableaux au Louvre ; limite voir hors cadre. A ceux qui aiment l’art moderne, je répondrai que nous n’évoquerons malheureusement pas le travail de Pierre Soulages sur le noir.

Portrait d'une femme noire de Marie-Guillemine Benoist

Portrait d’une femme noire de Marie-Guillemine Benoist

Lire la suite

La diseuse de bonne aventure

Au Louvre, j’aime mais alors j’aime vraiment beaucoup La diseuse de bonne aventure de Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage. J’aime le tableau et j’aime aussi l’idée de découvrir qu’il a peint un second tableau quasiment identique mais qui n’est pas exposé au Louvre. Et oui, je suis de mauvaise foi, quand Charles Le Brun fait cela je crie au scandale, quand c’est Le Caravage je hurle au génie. Je n’ai jamais promis la partialité. Et puis Charles Le Brun n’avait qu’à être plus badass.

La diseuse de bonne aventure de Michelangelo Merisi dit Caravage

La diseuse de bonne aventure de Michelangelo Merisi dit Caravage

Lire la suite