Archives du mot-clé Maître de Saint-Barthélémy

Visite à l’œil

Au Louvre, j’aime visiter à l’œil. Je vous assure que celui qui aime les sensations fortes devrait s’astreindre à l’exercice de regarder les tableaux les yeux dans les yeux. Ne pas s’émerveiller de la courbe d’un visage, du doux paysage ou des belles tenues. Le visiteur exigeant  découvrirait alors les faces ahurissantes des visages du Musée du Louvre. Car c’est un point amusant, avec plus de quatre cents visites au Louvre, j’avais vu sans regarder.

Giovan Carlo Doria de Simon Vouet

Giovan Carlo Doria de Simon Vouet

Lire la suite

Maîtres anonymes

Au Louvre, j’aime les Maîtres anonymes. Comme les incunables en littérature, les maîtres anonymes sont souvent les pères de la peinture moderne. D’ailleurs association de la maîtrise et de l’anonymat est une hypothèse intellectuellement alléchante.

Portrait de Philippe le Beau de Maître de la légende de sainte Marie Madeleine

Portrait de Philippe le Beau de Maître de la légende de sainte Marie Madeleine

Lire la suite

Clouer le bec

Au Louvre, j’aime clouer le bec. A l’heure où certains s’interrogent sur la façon de réussir leur barbecue, je me questionne sur l’art et la manière de bien crucifier son prochain. « Mais tu passes ton temps au Louvre, des scènes de crucifixion, il y en a que ça, alors tu te tais et tu regardes. » Comme j’aimerai que vous ayez raison…

Les mystères de la passion du Christ d’Antonio Campi

Lire la suite

La descente de croix

Au Louvre, j’aime La descente de croix par Maître de Saint-Barthélémy. Car rien ne vaut une bonne descente de croix pour ce qui est de la rigolade. Mais histoire de corser un peu la chose, je vous ai choisi de la descente de croix germanique. C’est plus âpre au premier abord mais ensuite, c’est délicieux.

La descente de croix de Maître de Saint-Barthélémy

La descente de croix de Maître de Saint-Barthélémy

Lire la suite