Archives du mot-clé Orazio Gentileschi

Né à Pise en 1563, mort à Londres en 1639. Peintre italien caravagesque de compositions religieuses.

Saint des seins

Au Louvre, j’aime déterminer le saint des seins. Parce que j’ai été mis au défi, dans un commentaire, de traiter du sein dans sa représentation louvresque, j’ai arpenté les salles du musée, tel un pervers, ne cherchant que l’aréole, le téton ou le nichon échappé de l’échancrure des corsages. Faut arrêter, chers lecteurs, les demandes saugrenues, je passe pour quoi, moi ? D’autant que pour ne rien vous cacher, du sein au Musée du Louvre, il y en a… beaucoup et d’ailleurs le Louvre les cache très peu. J’avertis le lecteur que si de pareils objets leurs faisaient venir de coupables pensées, qu’ils traversent la rue pour aller couvrir, sur les planches du Français, ce sein qu’ils ne sauraient voir.

Les curieuses de Jean-Honoré Fragonard

Les curieuses de Jean-Honoré Fragonard

Lire la suite

Publicités

Red is the new blue

Au Louvre, j’aime que Red is the new blue. Ou comment en partant d’un tableau nous allons pouvoir friser l’hérésie, évoquer la théologie et entre temps se mettre les omos à dos. Quant à ceux qui souhaitent éviter l’hérésie, fuyez cette page, fuyez ce blog. C’est ça la force de l’art.

La vierge au lapin de Tiziano Vecellio

La vierge au lapin de Tiziano Vecellio

Lire la suite

Joseph

Au Louvre, j’aime Joseph, après m’être étendu sur la Vierge et l’enfant (en tout bien tout honneur, rassurez-vous), après avoir si brillamment parlé des bergers puis des rois mages, il manquait une personne dans ma crèche du Musée du Louvre. La complétude impliquait de traiter le grand Jojo.

La nativité de Juan Correa de Vivar

La nativité de Juan Correa de Vivar

Lire la suite