Archives du mot-clé Pierre-Narcisse Guerin

Né à Paris le 13 mai 1774 et mort à Rome le 6 juillet 1833. Peintre néoclassique français.

Un conte de Noël – Games of Louvre

Au Louvre, j’aime vous narrer un conte de Noël. Au départ je pensais vous raconter l’histoire d’une adolescente et de son barbon de mari qui firent étape dans une étable où elle accoucha. Puis j’aurais raconté comment l’enfant faisait du ski nautique, sans ski, à Tibériade, s’amusait à réveiller les morts ou à multiplier les goûters. Mais je trouvais cela bien trop gros à vous faire avaler et puis cela faisait réchauffé.Au Louvre, j'aime Game of Thrones

Lire la suite

Publicités

Saint des seins

Au Louvre, j’aime déterminer le saint des seins. Parce que j’ai été mis au défi, dans un commentaire, de traiter du sein dans sa représentation louvresque, j’ai arpenté les salles du musée, tel un pervers, ne cherchant que l’aréole, le téton ou le nichon échappé de l’échancrure des corsages. Faut arrêter, chers lecteurs, les demandes saugrenues, je passe pour quoi, moi ? D’autant que pour ne rien vous cacher, du sein au Musée du Louvre, il y en a… beaucoup et d’ailleurs le Louvre les cache très peu. J’avertis le lecteur que si de pareils objets leurs faisaient venir de coupables pensées, qu’ils traversent la rue pour aller couvrir, sur les planches du Français, ce sein qu’ils ne sauraient voir.

Les curieuses de Jean-Honoré Fragonard

Les curieuses de Jean-Honoré Fragonard

Lire la suite

Du cul

Au Louvre, j’aime Le sexe. J’aime que les parents aient préféré conduire leurs mômes ici plutôt qu’à l’exposition du Zizi sexuel car le sexe, c’est bien connu : « C’est trop violent ! » et c’est bien connu aussi « Rien ne vaut la fréquentation des musées pour ouvrir l’esprit de nos têtes blondes aux beautés de l’art. » Bien mal leur en a pris…

Mercure

Mercure

Lire la suite

La destruction de Troie et le jugement de Pâris

Au Louvre, j’aime La destruction de Troie et le jugement de Pâris de Mathis Gerung. D’abord parce qu’il faut bien, de temps en temps, saluer l’école allemande de peinture car le Musée du Louvre semble être un des seuls endroits où à la fin ce n’est pas l’Allemagne qui gagne. Ensuite il faut de temps en temps reconduire sous les feux de la rampe quelque artiste que la mémoire collective a oublié ou mis en sommeil, alors Mathis, ce billet est pour toi. Enfin j’ai un goût certain pour la guerre de Troie.

La destruction de Troie et le jugement de Pâris de Mathis Gerung

La destruction de Troie et le jugement de Pâris de Mathis Gerung

Lire la suite